Mais que font donc les enseignants ?

Usage des MITIC dans l’enseignement
vendredi 31 août 2007
par  Bernard Vuilleumier
popularité : 1%

En cliquant sur le sigle [1] d’un cours, vous obtiendrez des documents relatifs à ce cours et, dans la palette des « Brèves », les liens datés conduisant à une description succincte des activités réalisées pendant chaque leçon, activités qui font parfois appel aux MITIC. [2]

- Enseignements qui m’ont été confiés en 2007-2008

PériodeLundiMardiMercrediJeudiVendredi
1 4PYos 2DSN 1PYdf 4PYos
2 4PYos 2DSN 1PYdf 4PYos
3 2DSN 4PYoc 2PYdf
4 2DSN 4PYoc 2PYdf
5
6
7 1PYdf 4AMos
1PYdf 4AMos
9 3AMos
10 3AMos

- Rapport sur le travail accompli


[1-nPY : ne année de maturité gymnasiale. Physique.
- nAM : ne année de maturité gymnasiale. Applications des mathématiques.
- nD : ne année de diplôme de Commerce.
- SN : Sciences naturelles.
- os : option spécifique.
- oc : option complémentaire.
- df : discipline fondamentale.

[2MITIC : Médias, Image et Technologies de l’Information et de la Communication. À tous ceux qui pourraient être tentés de penser que ce type d’enseignement fait la part trop belle à l’informatique, je rappelle que la motion 1157-A de MM Hervé Dessimoz et John Dupraz « L’informatique partie intégrante de la culture générale de l’homme moderne » a donné lieu à une réponse du Conseil d’État (janvier 2007) qui considère, dans sa conclusion, que les MITIC restent insuffisamment utilisés dans l’enseignement et l’apprentissage.


Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Mais que font donc les enseignants ?