Procès verbal Réunion du 15 décembre 2006

, par  Bernard Vuilleumier , popularité : 1%

Présents : Cédric Farinelli, Patrice Fivat, Francesco Huber, Pascal Rebetez, Bernard Vuilleumier.

Excusé : Dusan Drandic,

- Les informations communiquées aux présidents de groupe du CECNB lors de la réunion du lundi 27 novembre et relatives aux examens sont rappelées :

  • Le barème comporte 5 plages de 1 à 6. Il peut être linéaire ou non. Il est établi par le maître et soumis au doyen responsable. Le maître et le juré utilisent le même barème.
  • Dans tous les cas, le juré reçoit l’examen, le corrigé de l’examen et le barème. Le maître remet au juré les copies corrigées, il n’est pas question que le juré se livre à une correction « à l’aveugle ». Les corrections figurent sur la copie mais pas le nombre de points attribués. L’évaluation et le total des points sont inscrits sur une feuille annexe. La note définitive et le total des points figurent sur la fourre cartonnée.
  • Examen oral. C’est le maître examinateur qui interroge l’élève. Le juré est là pour veiller au bon déroulement de l’examen. Les notes attribuées doivent pouvoir être justifiées. Il convient de conserver les documents justificatifs durant l’été.
  • Fraude. L’élève surpris en train de tricher ou en possession de documents non autorisés doit continuer la session. Il est averti qu’elle risque d’être annulée. La preuve du délit est retirée.
  • Pénalisation de la forme dans les travaux écrits. Il est prévu que la note de tout travail peut être réduite au maximum d’une bonne pour les négligences de style, l’orthographe et/ou la présentation.

- État des lieux de la filière gymnasiale
La conférence générale des maître du mardi 19 décembre à 17 h. abordera les deux points suivants :

  • projet de la révision partielle de l’ORRM
  • la maturité à 18 ans

- Appels à collaboration

  • Les professeurs Martin Pohl et Alfred A. Manuel ont lancé, lors de la conférence des présidents de groupe du 8 décembre, un appel à collaborer au projet « PhysiksPark : un outil de promotion de la physique » qui s’intègre dans le pôle MANEP. Les collègues intéressés peuvent prendre contact directement à l’adresse alfred.manuel@physics.unige.ch
  • Bernard Vuilleumier présente le projet Données pédagogiques auquel il participe dans le cadre de ses activités au SEM ainsi qu’un outil de suivi de ce projet prospectif qui concerne les élèves, les maîtres et l’école.
    - Mandat International a contacté les présidents des groupe de physique et propose une visite du CERN. La visite a lieu le vendredi 23 février 2007, de 14h à 17h, et il y a 50 places.
    - Semaine hors cadre : faut-il reconduire la visite de la Cité de l’Espace et des halles de montage d’Airbus à Toulouse qui a beaucoup intéressé les élèves qui l’ont faite ? Les maîtres se demandent s’il n’y aurait pas moyen de mettre sur pied des activités plus « locales » pour éviter un long déplacement ?
    - Cours Sciences, accès en ligne. Cédric signale que le cours « Sciences » actuellement disponible sur CD sera accessible depuis les postes de travail (accès restreint et réservé à l’école). Pascal Rebetez relève que c’est contraire à la « philosophie du partage » qu’essaie de promouvoir le projet « Données pédagogiques ». Cédric justifie ce choix en faisant part des réticences à un partage plus large qu’il a perçues dans le groupe de sciences naturelles et de la crainte exprimée par des maîtres qui élaboreraient du matériel didactique de le voir utilisé par d’autres qui n’ont pas participé au travail d’élaboration. L’accès se présentera comme un disque supplémentaire appelé « Groupe » dans lequel se trouvera bientôt un répertoire « sciences naturelles » qui ne sera accessible que par les maîtres et assistants techniques des trois sciences expérimentales.
    - Petit matériel de laboratoire. Cédric nous demande si le fonctionnement actuel des assistants en sciences donne satisfaction en ce qui concerne les modalités des petits achats de matériel et plus particulièrement de leur fréquence. Nous sommes unanimes à déclarer que la disponibilité des assistants et l’entraide qu’ils ont mise en place est parfaitement adaptée aux besoins : il peut arriver, lors de la préparations d’expériences par exemple, qu’il soit nécessaire de « faire des courses » plus souvent. Il nous semblerait contre productif de vouloir fixer une fréquence et de risquer de perdre l’esprit d’entraide qui prévaut actuellement.