Les élèves utilisent-ils « Hypatie » ? Utilisation d’Hypatie par les élèves. Année 2004-2005

, popularité : 1%

Le Service Ecoles-Medias (SEM) du Département de l’Instruction Publique (DIP) de Genève a réalisé, sous la direction de Raymond MOREL, directeur adjoint du SEM, une interface Web - base de données dans le cadre du projet européen EUNWP15. « Hypatie », qui est la prolongation de ce travail, est à disposition des élèves. Est-elle utilisée ?

« Hypatie » - accessible à l’adresse http://hypatie.ge.ch - est un moteur de recherche qui donne accès à des documents variés enregistrés dans une base de données. La page d’accueil permet d’obtenir plusieurs types de documents en un seul clic : articles, citations, épreuves, exercices, images, protocoles, quatrièmes de couvertures, références et travaux d’élèves. Elle donne aussi accès au « Club Mathématiques Appliquées ». Les informations contenues dans « Hypatie » sont destinées au plus grand nombre et notamment aux élèves. Elles sont consultables depuis
n’importe où à l’aide d’un naviguateur (logiciel gratuit). Elles sont validées par des responsables de disciplines et regroupées en deux grandes
catégories :
- les documents diffusables sur le WEB ;
- les documents qui ne sont destinés qu’aux personnes appartenant au département de l’instruction publique (élèves et maîtres).

Les informations diffusées sur le WEB peuvent être consultées en indiquant « visiteur » comme nom d’utilisateur. Aucun mot de mot de passe n’est alors requis. Les informations destinées uniquement au monde éducatif nécessitent en revanche une identification et un mot de passe pour être consultées.

Nous avons établi des statistiques d’utilisation pour cinq classes de la région des Délices durant l’année 2004-2005 :
- 1 classe de quatrième année (17 élèves)
- 1 classe de troisième année (13 élèves)
- 2 classes de deuxième année (27 élèves)
- 1 classe de première année (15 élèves)

Les résultats, présentés dans les graphiques qui suivent, sont encourageants et montrent que les élèves utilisent ce moyen mis à leur disposition. Les fichiers les plus fréquemment téléchargés sont principalement des exercices et des épreuves corrigées.

Qui ?
- Quatrième année. Option spécifique Physique-Applications des mathématiques (401PYAMos, 17 élèves).

Information confidentielle

Quoi ?
- Fichiers téléchargés (401PYAMos, 17 élèves).

Fichiers téléchargés
Nombre de téléchargements (en abscisse) pour chaque fichier (en ordonnée).

Quand ? Comment ? Combien ?

Qui ?
- Troisième année. Option spécifique Physique (301PYos, 13 élèves).

Information confidentielle

Quoi ?
- Fichiers téléchargés (301PYos, 13 élèves).

Fichiers téléchargés

Quand ? Comment ? Combien ?

Qui ?
- Deuxième année. (203PY1df, 15 élèves).

Information confidentielle

Quoi ?
- Fichiers téléchargés (203PY1df, 15 élèves).

Fichiers téléchargés

Quand ? Comment ? Combien ?

Qui ?
- Deuxième année. (201PY2df, 12 élèves).

Information confidentielle

Quoi ?
- Fichiers téléchargés (201PY2df, 12 élèves).

Fichiers téléchargés

Quand ? Comment ? Combien ?

Qui ?
- Première année. (107PY1df, 15 élèves).

Information confidentielle

Quoi ?
- Fichiers téléchargés (107PY1df, 15 élèves).

Fichiers téléchargés

Quand ? Comment ? Combien ?

En guise de conclusion

Les élèves ont des préoccupations constantes et permanentes :

  • comment faire mes devoirs ?
  • comment rédiger un rapport de laboratoire ?
  • comment résoudre tel ou tel exercice ?
  • comment se présentait l’épreuve sur ce chapitre l’année dernière ?
  • quel type de questions ont été posées à l’examen de maturité ?

Lorsqu’ils peuvent accéder à des informations qui répondent à ces questions, ils n’hésitent pas à utiliser les TIC et y parviennent très bien comme en témoigne cette enquête. La mise à disposition de ce type d’informations pourrait contribuer à favoriser les processus d’apprentissage, mais il y a encore du chemin à parcourir ! [1]