Genève : FILMAR en América Latina

, popularité : 11%

Filmar, le festival genevois dédié aux cinémas d’Amérique du Sud revient, avec des projections entre Genève et la France voisine

Vitrine du cinéma latino-américain et voyage passionné et engagé entre esthétisme et cultures, FILMAR en América Latina est le plus important festival de films entièrement consacré aux cinématographies et à la culture latino-américaines en Suisse.

Le cinéma indépendant et les films d’auteurs sont privilégiés lors de la sélection, et le choix se porte souvent sur les cinéastes latino-américains qui combinent habilement quête esthétique et questions de société et traitent aussi bien des problématiques contemporaines et originales qu’universelles et éternelles. Les films de ces cinéastes reflètent souvent de manière incisive l’histoire douloureuse et lyrique de leurs pays, et ils restent souvent en marge des circuits commerciaux.

« Los Perros » de Marcela Said

FILMAR propose à la fois des films nouveaux et des grands classiques, souvent récompensés dans les principaux festivals internationaux et pour la plupart projetés en exclusivité en Suisse. Réalisateurs et réalisatrices, acteurs et actrices sont invité(e)s pour partager des moments conviviaux avec le public. Les films diffusés traitent entre autres des peuples autochtones, des minorités, de la question urbaine, des droits humains, de la condition des femmes, de l’environnement et de la musique, sujets à de nombreux partenariats avec des organisations, avec les Missions diplomatiques et avec les professionnels du cinéma suisse.

Au menu cette année, entre autres, une rétrospective dédiée à Patricio Guzman et un hommage à Violeta Parra. La venue du réalisateur chilien Patricio Guzmán sera l’un des temps forts de cette 19e édition. Référence incontournable du cinéma latino-américain, Guzmán est un auteur au langage cinématographique novateur. Réfugié en France après le coup d’État au Chili, il construira principalement son œuvre sur la transmission, filmer pour ne pas oublier, une mémoire engagée.

« Últimos días en la Habana » de Fernando Pérez

Intitulé Gracias a la Vida, l’hommage à Violetta Parra prendra la forme d’un concert le vendredi 24 novembre (Aula Frank Martin à 20h00), qui se déroulera au fil des textes et chansons de Violeta Parra, interprétés par des artistes d’exception, ainsi que des danses chiliennes par le groupe genevois TABARÉ. Billetterie.

Signalons encore que le film projeté lors de la cérémonie d’ouverture du vendredi 17 novembre (Auditorium de la Fondation Arditi à 19h00) est dû à la cinéaste Marcela Said et s’intitule Los Perros / Mariana. Quant au film de clôture, il s’agit de Últimos días en la Habana de Fernando Pérez, projeté le dimanche 3 décembre (Auditorium de la Fondation Arditi à 19h00).

Du 17 novembre au 3 décembre 2017

Voir en ligne : Filmar