Genève : GIFF 2019

, popularité : 13%

Le Geneva International Film Festival fête ses 25 ans d’existence et continue à explorer la diversité de la création contemporaine en promouvant la culture digitale et l’innovation artistique.

« Helvetica » de Romain Graf, 2019

Cette nouvelle édition propose aussi des sections non-compétitives qui regroupent des films, des séries et des œuvres en réalité virtuelle autour des mêmes thématiques. Par exemple, les festivaliers seront invités à découvrir huit œuvres en réalité virtuelle sur le thème du « gender bender », en hommage au célèbre artiste underground John Waters.

D’autre part, on peut noter que les séries noires suisses ont une place de choix dans la programmation du festival. Citons dans cette rubrique Helvetica de Romain Graf, 2019). Primée « meilleure fiction francophone étrangère » au Festival de la Fiction de La Rochelle, cette série aux accents de House of cards et de Borgen révèle les nombreuses zones d’ombre du « pays neutre ». Autre série helvétique, en six épisodes, Quartiers des banques de Fulvio Bernasconi, 2017-2020, dans laquelle le spectateur se retrouve au cœur de l’arène financière genevoise.

Jacob Tremblay et Natalie Portman dans « The Death and Life of John F. Donovan / Ma vie avec John F. Donovan »
© Shayne Laverdière

Évoquons également les invités d’honneur du festival, à savoir Xavier Dolan et Park Chan-wook. Ce dernier propose une version inédite de la mini-série d’espionnage The Little Drummer Girl (2018). A (re)découvrir ainsi, dans le genre horrifique, Thirst (2009) et le magnifique thriller érotique Mademoiselle (2016). Quant à Xavier Dolan, il a droit à une rétrospective complète de ses films et de ses clips. Inédit en Suisse, le dernier long-métrage du jeune cinéaste canadien The Death and Life of John F. Donovan (2018) sera projeté en clôture du festival.

Du 1er au 10 novembre 2019

Voir en ligne : GIFF