Soleure : Journées du cinéma

lundi 7 janvier 2013
par  Viviane Vuilleumier
popularité : 23%

Le programme de cette édition 2013 est riche et diversifié, et chaque cinéphile devrait y trouver de quoi nourrir son imagination. Selon les termes de Seraina Rohrer, qui est à la tête de la manifestation, le paysage cinématographique suisse [qui sera au centre du festival soleurois] est très intéressant actuellement. Notamment en Romandie où une nouvelle génération de réalisateurs comme Séverine Cornamusaz, Fernand Melgar, Emmanuelle Antille, Ursula Meier et Nicolas Wadimoff se confirme.

JPEG - 34 ko
« Amore carne » de Pippo Delbono

Plusieurs films - qui ont déjà été présentés dans les salles - seront proposés lors des Journées de Soleure. Parmi ceux-ci : A perdre la raison de Joachim Lafosse, Sâdhu de Gaël Métroz, Hiver nomade de Manuel Von Stürler ou
Cosa voglio di più et Pane e tulipani de Silvio Soldini, sans oublier
L’enfant d’en haut de Ursula Meier) et Ma nouvelle Héloïse de Francis Reusser. Quant au film A Home Far Away de Peter Entell) qui sera présenté le dimanche 27, il a également été sélectionné par le festival Visions du Réel 2013 (Nyon, 19 au 26 avril) où il fera partie de la section « Compétition Internationale Longs Métrages ».

JPEG - 39.6 ko
« He Was a Giant With Brow Eyes »

La programmation du festival contient également des rencontres, des
programmes spéciaux, des tables rondes ou des expositions.

Concours : Prix de Soleure

Le « Prix de Soleure » récompense un film centré sur des questions de société et de coexistence entre les hommes ou les groupes humains. Cette année, la commission de sélection des Journées de Soleure a choisi huit films susceptibles de remporter le « Prix de Soleure ». Les films de fiction et documentaires nominés se distinguent par leur profond humanisme et la manière dont ils l’expriment par les moyens filmiques. Le « Prix de Soleure » se situe ainsi tout à fait dans la tradition des Journées de Soleure, réputées faire une large place au débat sur le cinéma et les questions sociétales.

JPEG - 35.2 ko
« Der Imker » de Mano Khalil

Les Nominations « Prix de Soleure » 2013 - Prix du jury - concernent les films suivants :
- Der Imker de Mano Khalil | doc
- Forbidden Voices de Barbara Miller | doc
- Rosie de Marcel Gisler | fic
- Thorberg de Dieter Fahrer | doc
- Tutto parla di te de Alina Marazzi | fic
- Von heute auf morgen de Frank Matter | doc
- Wir kamen um zu helfen de Thomas Isler | doc

JPEG - 43.8 ko
« Au cœur de l’hiver »

Panorama Suisse

Le « Panorama » est le cœur du festival soleurois. Cette section présente la production récente de films suisses de tous genres et de toutes durées : fictions, documentaires, films expérimentaux, courts métrages et films d’animation. C’est l’origine du réalisateur ou de la réalisatrice qui définit, avant tout, la qualité de film suisse.
Parmi les œuvres présentées, citons Avanti d’Emmanuelle Antille (jeudi 24), Le monde est comme ça de Fernand Melgar (vendredi 25), Titeuf de Zep ou C’était un géant aux yeux bruns de la Zurichoise Eileen Hofer.

Les documentaires sont également très présents à l’affiche. Sous l’intitulé « CINEMAsuisse » seront présentés les cinéastes Michel Soutter (par Emmanuelle de Riedmatten), Claude Goretta (par Dominique De Rivaz), Jean-Luc Godard (par Fabrice Aragno) et Alain Tanner (par Jacob Berger). La jeune génération de cinéastes fait aussi l’objet de documentaires, à savoir Marc Forster (par Fritz Muri), Daniel Schmid (par Benny Jaberg) et Xavier Koller (par Daniel Leuthold).

JPEG - 48.4 ko
Alain Tanner

Upcoming
Avec « Upcoming », les Journées de Soleure dédient une section propre à la relève. « Upcoming » réserve ainsi une place à part au jeune cinéma suisse, place les nouveaux talents sous le feu des projecteurs et révèle les nouvelles tendances à l’œuvre dans le cinéma. « Upcoming » se compose de trois programmes, chacun ayant sa propre compétition.

Talents I contient les films Finnland Helsinki de Robin Wenger, Pascal Griesshammer ; Frühzug de Delia Hess ; Nach Hause de Janos Menberg ; Me, Nobody and I de Joerg Hurschler ; Il vulcano de Alice Riva ; Schritt für Schritt de Samuel Morris.

Talents II concerne Teneriffa de Hannes Baumgartner ; Entre les passes de Myriam Rachmuth ; Traumfrau de Oliver Schwarz ; Der kleine Vogel und das Blatt de Lena von Döhren ; L’amour bègue de Jan Czarlewski.

Talents III avec les films Homo Sapiens Cyborg de Stefano Mosimann ; Eastern Winds de Timo von Gunten, Jawaher Al Sudairy ; On the Beach de Marie-Elsa Sgualdo ; Der Krieger de Patrick Meury ; Pan sin mermelada de Denise Fernandes ; Un mundo para Raul de Mauro Mueller.

Plus de détails sur la programmation et le festival sur : http://www.solothurnerfilmtage.ch



Commentaires