Meyrin : Foofwa d’Imobilité

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 13%

Foofwa d’Imobilité, danseur bien connu des Genevois, sera pour quelques soirs sur la scène du Forum Meyrin. Il y offrira une conférence, dont le sujet sera bien sûr la danse, avant de présenter sa pièce Fenix.

« Histoires condansées »
© Gregory Batardon

Tout d’abord donc, le 30 avril, Foofwa d’Imobilité proposera une conférence qui constituera sans nul doute une soirée originale. D’Isadora Duncan à Pina Bausch, de la danse expressionniste allemande à l’avènement de la danse-théâtre belge, le danseur-chorégraphe évoquera l’évolution de la danse au 20e siècle.
En plus de son indéniable talent, Foofwa possède le don du partage et a la générosité d’user d’un langage simple et accessible, autant parole que mouvement. Il entraînera donc son public dans un véritable voyage chorégraphique, remontant aux sources pour évoquer tout d’abord les astres de Loïe Fuller et Isadora Duncan. Puis, mêlant son corps dansant aux documents filmés, il abordera les mouvements qui ont marqué le siècle.
Personne ne manque à l’appel : George Balanchine, Martha Graham, Merce Cunningham – qui fut son guide neuf années durant – ou encore Pina Bausch, tous sont présentés.
Ni théorique, ni pédant, mais virtuose et bien documenté, Foofwa nous fait le cadeau d’une conférence virevoltante, du genre « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la danse contemporaine sans jamais oser le demander ».

Mardi 30 avril à 19h. Billetterie en ligne : http://www.forum-meyrin.ch/spectacle/histoires-condansees

« Fenix »
© Gregory Batardon

Puis, les 7 et 8 mai, il montrera son talent de chorégraphe et de danseur en interprétant, avec les membres de la troupe Neopost Ahrrt, Fenix - commande du théâtre La Fenice, elle a été présentée en première mondiale à Venise, en juillet 2012, lors du Festival Lo Spirito della musica di Venezia - une pièce de danse construite autour de l’oiseau légendaire, symbole de mort et de résurrection, emblème aussi du célébrissime théâtre vénitien.

La chorégraphie est basée sur les nombres cycliques (aussi appelés « nombres phénix »), dont le plus connu est 142’857. Ainsi 142’857 mouvements seront exécutés dans cette pièce, au cours de laquelle les danseurs, soumis à des cycles physiques d’intensité variable, passeront par des états allant de l’épuisement au repos, voire à l’immobilité nécessaire à la régénération.

Mardi 7 et mercredi 8 mai à 20h30. Billetterie en ligne : http://www.forum-meyrin.ch/spectacle/fenix

Voir en ligne : Forum Meyrin

Brèves Toutes les brèves