Berne : « Clair de Lune »

, popularité : 16%

Au programme du Musée des beaux-arts, une exposition recensant des représentations de la Lune effectuées à différentes époques.

Franz Niklaus König, « La ville de Berne dans le clair de lune, prise depuis Muristalden », vers 1810
Aquarelle sur papier transparent, 84 x 119 cm. Kunstmuseum Bern. Bernische Kunstgesellschaft, Bern

Il y a cinquante ans, le vaisseau Apollo 11 atterrissait sur la lune. Il avait à son bord, non pas le Barbicane de Jules Vernes ou le Tintin d’Hergé, mais des êtres humains de chair et de sang. Ce qui aurait pu n’être qu’un objet de désenchantement fut en réalité le point de départ vers de nouveaux rêves et de nouveaux fantasmes – la fascination qu’exerce le satellite terrestre est toujours aussi vivace.

L’exposition montre des représentations de la lune de différentes époques. La lune y apparaît tantôt comme la source d’éclairage de paysages nocturnes, tantôt comme la figure allégorique de réalités diverses, et même comme le substrat anthropomorphe de nos états d’âme.

Au contraire du soleil, qui est l’astre du jour, la lune symbolise la nuit, l’obscurité, l’impénétrable par la raison, l’effroyable, le merveilleux, le féminin, et on lui prête aussi des pouvoirs de guérison.

Seront exposées des œuvres de Hans Sebald Beham, Balthasar Anton Dunker, Franz Niklaus König, Ernst Kreidolf, Paul Klee, Nell Walden, Meret Oppenheim, Claude Sandoz et de bien d’autres encore.

Jusqu’au 20 octobre 2019

Voir en ligne : Kunstmuseum Bern

Brèves Toutes les brèves