Genève : « Follement visuel »

, popularité : 17%

En souvenir de Nicolas Bouvier, la Bibliothèque de Genève propose un automne en images avec l’écrivain disparu il y a 20 ans. Après un projet d’affichage dans les rues de Genève (du 19 septembre au 24 octobre), place au Voyage en images.

« Je suis follement visuel. Je suis extrêmement sensible à la lumière, aux couleurs.
Et l’oreille ! La musique ! Moi, je ne pourrais pas vivre sans…
 »
(Nicolas Bouvier, 1996)

La photographie a accompagné et prolongé les voyages de Nicolas Bouvier. Ses prises de vue sont ainsi présentes et indissociablement liées au fonds manuscrit conservé à la Bibliothèque de Genève. Outre le plaisir d’en partager la beauté, l’accrochage du journal visuel de son voyage de 1953-1955 sur la route de l’Asie illustre magnifiquement le lien que Nicolas Bouvier tisse entre images et narration.
Nicolas Bouvier a réalisé ce document à son retour, à partir de planches-contact de ses photographies prises au cours de la route de la Yougoslavie à Hong-Kong, dont “L’Usage du monde“ (Droz, 1963) fait le récit jusqu’au Khyber Pass en Afghanistan. Imaginée à l’origine comme une œuvre commune et totale, associant texte, dessins, photographies, musique, “L’Usage du monde“ est le fruit d’un projet partagé par Nicolas Bouvier et Thierry Vernet.

Jusqu’au 2 février 2019 / Couloir des coups d’œil, aux Bastions

Brèves Toutes les brèves