Genève : Jean Mohr. Une école buissonnière

, popularité : 8%

Poursuivant son exploration de la période contemporaine à Genève, la Maison Tavel ouvre ses portes à Jean Mohr. Né en 1925, le photographe genevois a sillonné le monde et convie aujourd’hui le public à découvrir plus de 250 clichés sélectionnés et commentés par ses soins. Autant de souvenirs d’une vie marquée par la contemplation, l’instinct et la soif de découvertes.

Cette exposition est l’occasion pour Jean Mohr de revenir sur une carrière rythmée par de nombreux voyages effectués à la demande d’organismes internationaux, officiels ou non gouvernementaux. Son regard original, dans lequel se croisent l’œil de l’esthète, l’émotion de l’humaniste et le réflexe du reporter, donne à ses clichés une dimension unique.

Un « inventaire objectif ». Tels étaient les mots du photographe et écrivain Nicolas Bouvier pour décrire le travail de Jean Mohr. En Suisse comme dans le reste du monde, ce dernier a su se faire discret et attentif pour laisser son sujet s’exprimer. Du sourire d’une personne âgée en Yougoslavie à un jeune homme se baignant dans la région de Dacca, d’un mur de pierres en Irlande à une maison “perdue“ dans la région d’Uri, les visiteurs pourront apprécier la valeur esthétique, historique et documentaire de son œuvre.

Jusqu’au 15 juillet 2018

Voir en ligne : Maison Tavel

Brèves Toutes les brèves