Genève : « Métamorphoses »

, popularité : 11%

Dans le cadre de la Saison antique au Musée d’art et d’histoire en 2019, une présentation lève le voile sur l’impact qu’ont eu « Les Métamorphoses » d’Ovide sur la culture artistique au fil des siècles.

Félix Vallotton (1865 - 1925) « Persée tuant le dragon », 1910
Huile sur toile, 160 x 233 cm Inv. 1974-0012 © Musée d’art et d’histoire de Genève, photo : Y. Siza

Ce poème épique, qui relate l’histoire mythique du monde, n’a cessé d’inspirer les artistes, comme en témoigne la sélection de peintures, de sculptures et de gravures provenant des collections du MAH aujourd’hui réunie.

Cet ouvrage d’Ovide constitue donc un riche sujet pour une présentation thématique des collections beaux-arts en lien avec l’Antiquité. Ce long poème imprègne profondément la culture occidentale, tant au niveau littéraire qu’iconographique, mais il invite aussi à interroger le processus créatif.

Plusieurs thèmes seront abordés dans la salle 15 à travers les œuvres des collections, de l’art ancien à l’art contemporain : le monde en création et en constante mutation ; le désir comme origine des métamorphoses ; la métamorphose comme « entre-deux » qui, comme l’art, remodèle indéfiniment l’espace et le temps.

Centrée sur la fortune d’Ovide à l’âge moderne, la salle 23 accueillera un ensemble de gravures des XVIe et XVIIe siècles donnant à voir la richesse des inventions formelles et des interprétations morales et philosophiques suscitée par « Les Métamorphoses ».

Jusqu’au 16 février 2010

Brèves Toutes les brèves