Londres : Paul Klee

, popularité : 14%

La Tate Modern galerie de Londres propose, sous l’intitulé « Paul Klee – Making Visible », un parcours dans l’œuvre d’un géant de l’art, l’un des artistes les plus novateurs du XXe siècle, à savoir Paul Klee (1879-1940).

Qualifiées d’inventives, de magiques et de pleines d’esprit, les peintures de Paul Klee résistent à toute classification simpliste. Il fait partie de la même sphère que Matisse, Picasso et son contemporain du Bauhaus Kandinsky et son influence sur l’abstraction est visible dans les travaux de Rothko, Miró et au-delà. Et pourtant, pour un artiste d’une telle stature, il y a toujours énormément à découvrir de lui.

La Tate Modern offre la possibilité de redécouvrir l’extraordinaire travail de Klee sous un nouveau jour. Peintures, dessins et aquarelles en provenance de collections du monde entier sont réunies et disposés côte à côte tel que l’artiste en avait l’intention à l’origine ; et cela souvent pour la première fois depuis que Klee les a exposés lui-même.

L’exposition commence par la percée de l’artiste pendant la Première guerre mondiale, quand il a développé ses propres patchworks de couleurs abstraits, ce qui est devenu par la suite la caractéristique de ses peintures « carré magique ». Elle se poursuit ensuite en se centrant sur la décennie durant laquelle Klee a enseigné et travaillé au Bauhaus ; durant cette période, il a réalisé des toiles abstraites - par exemple la composition rythmique Fire in the Evening de 1929 - qui ont établi sa réputation au niveau international.

Dès les années 1930, un changement radical intervient. Klee est démis de ses fonctions par les Nazis et cherche refuge en Suisse avec sa famille, tandis que ses œuvres sont enlevées des collections et taxées d’art dégénéré en Allemagne. Malgré les tourments politiques, son insécurité financière et sa santé déclinante, la productivité de Klee devient plus prolifique.

Des toiles de petit format, très expressives et riches de sens sont groupées telles que Klee lui-même les avait groupées. Voir Klee à la Tate Modern est une opportunité de comprendre et d’apprécier le talent de cet artiste fascinant. Bien que Klee ait considéré son art comme un processus de création spontanée, il travaillait néanmoins avec une grande rigueur, et l’exposition atteste de la réputation de Klee en rêveur solitaire et innovant.

Jusqu’au 9 mars 2014

Voir en ligne : Tate Modern

Brèves Toutes les brèves