Lucerne : « Turner. La mer et les Alpes »

, popularité : 17%

Le musée des Arts de Lucerne célèbre son 200e anniversaire avec une exposition exceptionnelle : « Turner. La mer et les Alpes ». En collaboration avec la Tate Gallery, il présente sur plus de mille mètres carrés une centaine d’œuvres de l’illustre voyageur et peintre de paysages britannique Joseph Mallord William Turner (1775-1851).

Joseph Mallord William Turner, « Orage au col du St. Gotthard. Le premier pont au-dessus d’Altdorf, étude », vers 1844/45
Crayon, aquarelle et encre sur Papier, 23.9 x 29.7 cm, accepté par par nation comme partie du legs Turner, 1856 © Tate, London, 2018

Turner est considéré comme le plus important peintre anglais du mouvement romantique. En outre, l’artiste a des liens particuliers avec la région : en quête de motifs spectaculaires et fasciné par la beauté naturelle grandiose des Alpes, Turner a entrepris, entre 1802 et 1844, cinq voyages pour le lac des Quatre-Cantons, le lac de Zoug, la cité de Lucerne et sur le Gothard. Il y a créé des aquarelles célèbres comme « le Rigi bleu » ou « Les Gorges de Schöllenen vues du Pont du Diable ». On peut maintenant les voir pour la première fois réunies à l’endroit où elles ont été créées.

L’exposition comprend plus de 30 œuvres créées en Suisse centrale. C’est la première fois depuis près de 200 ans qu’elles sont de retour à leur lieu d’origine, où on peut les admirer. On y voit le Rigi représenté dans de nombreuses couleurs, de la sombre ambiance d’orage aux teintes délicatement rosées, les gorges de Schöllenen menaçantes et le pont de la Chapelle dans le calme de la lumière bleu foncé de la lune. Elles sont complétées par d’autres créations exceptionnelles comme la première huile de Turner et de fascinantes œuvres tardives.

Jusqu’au 13 octobre 2019

Brèves Toutes les brèves