Lyon : Le génie de l’Orient

, popularité : 14%

Musée des Beaux-Arts, Lyon :
Le génie de l’Orient, l’Europe moderne et les arts de l’Islam

Au cours du 19e s., l’Europe renouvelle en profondeur son rapport avec les arts de l’Islam. La multiplication des voyages et des échanges aboutit à la constitution de collections d’œuvres souvent spectaculaires qui témoignent de l’émerveillement de l’Occident pour l’Orient islamique. Tapis et tissus, céramiques, métaux, marqueteries de bois et d’ivoire introduisent un nouveau répertoire de formes, de motifs et de techniques.

L’exposition suggère que la redécouverte moderne des arts de l’Islam a donné naissance à deux approches différentes. L’une, surtout présente dans la peinture, s’inspire des décors des palais et harems pour une mise en scène fantasmée de la fable orientale : c’est ce que l’on appelle dès cette époque « l’orientalisme ». L’autre est portée par les théoriciens de l’ornement et de l’architecture puis, au début du 20e s., par certains artistes d’avant-garde, lesquels recherchent alors dans les arts de l’Islam de nouveaux codes visuels.

La compréhension de ces modèles, plutôt que leur imitation, devait favoriser une transformation radicale des codes occidentaux de la représentation.

Ces deux approches sont illustrées à travers différents parcours individuels de voyageurs, de collectionneurs, de peintres, d’architectes et de décorateurs, tous fascinés par l’originalité de cette culture dans un temps de crise de la représentation occidentale.

A voir jusqu’au 4 juillet 2011

Brèves Toutes les brèves