Madrid : L’impressionnisme et les Américains

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 13%

Cet automne, le musée Thyssen-Bornemisza présente la première exposition en Espagne consacrée à la diffusion de l’Impressionnisme en Amérique du Nord, organisée avec le Musée des Impressionnismes de Giverny et de la Fondation Terra pour l’art américain, en collaboration avec les Galeries Nationales d’Écosse.

Cette exposition déploie une sélection de 80 peintures et propose une analyse de la façon par laquelle les artistes nord-américains ont découvert l’Impressionnisme dans les années 1880 et 1890, et explique son développement ultérieur autour de 1900.

Alors que des artistes tels que Mary Cassatt et John Singer Sargent ont vécu quelques années en France, période durant laquelle ils ont exhibé leurs œuvres et partagé d’étroites relations avec des peintres comme Degas et Monet, ce n’est qu’à partir de 1886 avec l’exposition de l’Impressionnisme français à New York, organisée par le marchand d’art Durant-Ruel, que les peintres américains commencèrent à faire usage du nouveau coup de brosse, des couleurs brillantes et des thèmes caractéristiques du mouvement français. Certains d’entre eux visitèrent même Paris pour découvrir ce mouvement sur place.

Les œuvres de Cassatt, Sargent et Whistler présentés à l’exposition révèlent leur rôle dans le développement de l’Impressionnisme en Europe, alors que ceux de Theodore Robinson et Childe Hassam, parmi d’autres artistes qui ont voyagé en France pour découvrir l’Impressionnisme, révèlent une assimilation plus graduelle de cette nouvelle technique.

Du 4 novembre 2014 au 1er février 2015

Voir en ligne : Musée Thyssen-Bornemisza

Brèves Toutes les brèves