Pont-Aven : COBRA

, popularité : 0%

Le Musée de Pont-Aven présente une grande rétrospective consacrée au groupe COBRA, en association avec le musée Tessé au Mans. « COBRA, la couleur spontanée » réunira la plupart des artistes danois, néerlandais, belges, français, allemands, anglais et américains qui ont pris part aux activités du groupe COBRA, qui fut l’un des plus créatifs de la seconde moitié du XXe siècle.

Pierre Alechinsky, « Les soleils artificiels », 1966
Acrylique sur toile, 65,5 x 56,5 cm, Collection privée, dépôt au Musée du Touquet-Paris-Plage © Droits réservés

COBRA à Pont-Aven est une occasion unique de rapprocher deux mouvements majeurs de l’histoire de l’art, qui se rejoignent à travers une démarche esthétique répondant au « synthétisme » — formes simples aux couleurs pures, aplats de couleurs puissantes cernées de noir — et par une volonté de renouveau et de modernité.

L’enjeu de l’exposition est de présenter à travers un ensemble d’œuvres parfois inédites les principales caractéristiques de l’art défendu par le groupe COBRA au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit également d’illustrer à la lumière d’œuvres des années cinquante, soixante et soixante-dix, la persistance de l’esprit de COBRA au-delà de 1951, année de la dissolution du groupe.

Soixante-dix œuvres (peintures, sculptures, estampes, photographies, films) provenant des collections publiques françaises, belges et allemandes ainsi que des collections privées européennes constituent le corpus des œuvres envisagées pour cette exposition. Une riche documentation rassemblée autour des numéros de la revue COBRA complète cette sélection.

Jacques Doucet, Sans titre, 1949
Huile sur toile, 55 x 38 cm, Collection privée © Photo Arteos Paris

L’exposition met en lumière :
– l’ambition internationale du groupe ;
– les spécificités de l’« art expérimental et spontané » revendiqué par les artistes du groupe ;
– les sources d’inspiration de ce renouveau artistique (l’art populaire, l’art préhistorique et primitif, les dessins d’enfants, les mythologies scandinaves) ;
– les positions théoriques publiées dans les revues et éditions COBRA ;
– le rôle des poètes au sein du groupe et leur collaboration avec les peintres ;
– le travail collectif qui est un des fondements de l’art défendu par les membres du groupe

Visuels :

Jusqu’au 10 juin 2018

Voir en ligne : Musée de Pont-Aven