Prangins : Louis-Auguste Brun

, popularité : 16%

Le Musée national suisse sis dans le Château de Prangins met à l’honneur, pour son exposition de printemps, le peintre né à Rolle Louis-Auguste Brun, qui se signala par les portraits qu’il fit de la Reine Marie-Antoinette.

Habile dessinateur, excellent portraitiste, animalier et paysagiste, le peintre suisse Louis-Auguste Brun (1758-1815) est principalement connu pour les œuvres qu’il a réalisées à la cour de Versailles, et notamment deux portraits équestres de la reine Marie-Antoinette. Comment un jeune peintre originaire de Rolle, ayant fait son apprentissage auprès d’un artisan local, a-t-il pu goûter aux fastes de Versailles et se voir introduit auprès de la reine ? Cependant, sa production fut bien plus vaste.

Avec une centaine de peintures à l’huile et de dessins, l’exposition retrace cette trajectoire remarquable. Elle rappelle le rôle décisif qu’ont joué les rencontres faites par Brun à ses débuts au château de Prangins, haut lieu culturel en Pays de Vaud. Le talent de l’artiste fera le reste. Très à l’aise lorsqu’il s’agit de dépeindre les distractions et l’insouciance de la classe privilégiée, Brun multiplie dès son arrivée à Paris portraits, paysages, scènes de chasse ou de courses. L’exposition présente aussi les œuvres réalisées à son retour de France, sur les bords du Léman. Enfin, elle raconte les surprenantes dernières années de sa vie, entre activités de marchand d’art, de collectionneur et de patriote vaudois.

Cette exposition illustre comment la trajectoire de Brun s’est articulée autour de ces deux pôles, Prangins et Versailles, et propose un panorama complet de sa carrière aux multiples facettes.

Jusqu’au 10 juillet 2016

Voir en ligne : Musée de Prangins

Brèves Toutes les brèves