Rome : Robert Doisneau

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 17%

Sous le titre Robert Doisneau. Paris en liberté, le Palais romain des Expositions rend hommage à l’un des plus grands photographes français et à la ville de son cœur, qu’il a immortalisée à travers son objectif.

Plus de 200 photographies sont exposées, réalisées par Doisneau dans la Ville Lumière entre 1934 et 1991, et regroupées par thème, selon les sujets qui lui étaient les plus chers.

L’exposition conduira le visiteur dans un voyage émouvant à travers les jardins de Paris, le long de la Seine, par les rues du centre et de la périphérie, puis dans les bistrots, les ateliers de mode ainsi que dans les galeries d’art de la capitale française.

Les sujets de prédilection de ses photographies en noir et blanc sont en fait les Parisiens : les femmes, les hommes, les enfants, les amoureux, les animaux et leur façon de vivre dans cette ville.

Robert Doisneau (1912-1994), qui aimait se comparer à Atget, parcourrait photographiquement les périphéries de Paris pour “s’emparer des trésors que ses contemporains transmettaient inconsciemment“.

Et un Paris humaniste et généreux mais aussi sublime se révèle dans la nudité du quotidien ; personne mieux que lui qu’a su approcher ainsi et fixer sur photographie les hommes dans leur vérité quotidienne, quelquefois réinventée. Ces travaux de spectateur intime apparaissent aujourd’hui comme un vaste album de famille où chacun se reconnaît avec émotion.

Après avoir été présenté à Paris à l’Hôtel de Ville et au Japon au Mitsukoshi de Tokyo et au musée Isetan de Kyoto, à l’occasion du centenaire de la naissance de Robert Doisneau, Paris en liberté arrive pour la première fois en Italie, à Rome.

Elle sera visible jusqu’au 3 février 2013.

Voir en ligne : Palazzo delle Esposizioni

Brèves Toutes les brèves