Vevey : 25 ans de la Fondation Oskar Kokoschka

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 15%

La Fondation Oskar Kokoschka consacre une exposition pour célébrer les 25 ans de sa création, ceci en présentant une sélection des plus belles œuvres de sa collection au Musée Jenisch, toutes des peintures à l’huile.

Grâce à cette sélection, le visiteur pourra suivre toutes les étapes du parcours artistique de Kokoschka (Pöchlarn, Autriche, 1886 - Montreux, 1980), depuis ses débuts à l’École des Arts appliqués de Vienne en 1904, jusqu’aux dernières années de sa vie à Villeneuve.

Depuis les années vingt, les natures mortes de fleurs constituent, à côté du portrait et du paysage, un sujet de prédilection dans l’œuvre de Kokoschka. Le visiteur pourra ainsi découvrir la nouvelle acquisition de la Fondation, à savoir un somptueux bouquet de fleurs, peint à Villeneuve en 1959. Explosion de couleurs, l’œuvre rivalise avec les expériences picturales des peintres de l’Abstraction lyrique menées à la même époque.

Parmi les chefs-d’œuvre exposés se trouvent des morceaux choisis comme la « Madone de Lassing » (1906), son premier tableau à sujet religieux, le « Paysage hongrois » (1908) considéré comme son premier paysage, des œuvres inspirées de son voyage en Afrique du Nord. S’y trouve également une huile intitulée « Prague », une des vues de la ville - dans laquelle Kokoschka s’établit en 1934 - peintes par l’artiste. Pour embrasser le panorama complet, il plante son chevalet devant le monastère de Strahov. Au fond à gauche s’élève le Hradschin et la cathédrale Saint-Guy.

Signalons encore que c’est à Prague en 1934, que Kokoschka rencontre sa future épouse, Oldriska-Aloisie, dite Olda, dont le portrait peint en 1937 figure parmi les œuvre exposées. C’est grâce à elle que la « Fondation à la mémoire de Oskar Kokoschka », créée en 1988, constitue aujourd’hui le plus grand fonds d’œuvres de l’artiste au monde.

A voir jusqu’au 17 novembre 2013

Voir en ligne : Musée Jenisch, Vevey

Brèves Toutes les brèves