Vevey : « Dessin politique. Dessin poétique »

, popularité : 13%

Cet automne, le Musée Jenisch invite Frédéric Pajak, artiste, écrivain, éditeur et commissaire indépendant, à présenter l’exposition “Dessin politique, dessin poétique“.

Au travers d’une sélection de plus de 250 dessins et estampes du XVIIe siècle à aujourd’hui, ce projet entend porter un regard nouveau sur deux genres souvent perçus comme opposés : le dessin politique et le dessin poétique – ici circonscrit au paysage.

Nombreux sont pourtant les artistes, d’époques et d’origines diverses, ayant apprécié et pratiqué ces deux genres, publiquement ou secrètement. Callot, Corot, Dix, Giacometti, Goya, Klee, Kokoschka, Kollwitz, Rembrandt, Sempé, Steinlen, Vallotton ou encore Ungerer, y traduisent, chacun à leur manière, leur vision du monde, soumettant alors la réalité à l’épreuve du dessin.

« À première vue, dessin politique et dessin poétique – ici limité à l’art du paysage – semblent deux langages inconciliables. Or, à les confronter, des correspondances insoupçonnées se font jour : de féroces satiristes ne se privent pas de dessiner amoureusement la nature, tandis que de doux paysagistes s’en prennent avec virulence à l’ordre établi. Il ne s’agit toutefois pas de forcer des rapprochements, certains artistes ne font strictement que des dessins politiques, d’autres ne font que des paysages.
En réunissant dessins politiques et paysages poétiques, la part d’inattendu et de surprise a fini par orienter notre sélection, comme s’il appartenait aux seules oeuvres de dialoguer entre elles. Des fils invisibles se tissent et se défont : Siné interpelle Goya, Jean-Baptiste Camille Corot provoque Mix & Remix, Tomi Ungerer répond à Alberto Giacometti, Ferdinand Hodler s’adresse à Paul Klee, Martial Leiter se confie à Käthe Kollwitz. Le langage du dessin n’a pas de limite
. »
Frédéric Pajak, commissaire de l’exposition

Du 2 novembre 2018 au au 24 février 2019

Voir en ligne : Musée Jenisch

Brèves Toutes les brèves