Vevey : Oskar Kokoschka

mardi 16 mai 2017
popularité : 17%

Le musée Jenisch saisit l’occasion du prochain lancement du catalogue raisonné en ligne des peintures d’Oskar Kokoschka pour présenter un florilège de peintures de la collection de la Fondation Oskar Kokoschka, s’échelonnant de 1906 à 1973 et couvrant l’ensemble de ses périodes artistiques.

JPEG - 61.6 ko
Oskar Kokoschka (1886 - 1980) « Paysage hongrois », 1908
Huile sur toile, 74.9 x 100.4 cm © Fondation Oskar Kokoschka, Vevey / 2017, ProLitteris, Zurich

Lorsque Kokoschka entame sa formation à Vienne au début du XXe siècle, la ville est l’un des endroits en Europe où la frontière entre beaux-arts et arts appliqués est particulièrement poreuse, ouvrant la voie à de nouvelles expérimentations. Kokoschka y fréquente alors une classe de peinture à l’École des arts appliqués et est rapidement remarqué par Adolf Loos, qui lui reconnaît un talent expressif dès sa première exposition à la Kunstschau de Vienne en 1908, événement clé pour le mouvement moderne dans cette ville.

JPEG - 29.8 ko
Oskar Kokoschka (1886 - 1980) « Autoportrait - Fiesole », 1948
Huile sur toile, 65.5 × 55 cm © Fondation Oskar Kokoschka, Vevey / 2017, ProLitteris, Zurich

À l’instar d’autres expressionnistes de son temps, Kokoschka laisse évoluer librement ses modèles pour capter leurs mouvements. Cette recherche du mouvement s’exprime aussi dans les paysages et vues urbaines, qu’il représente avec beaucoup de dynamisme dans la profondeur de la plongée. S’intéressant à un large éventail de genres picturaux, y compris à la nature morte et aux sujets mythologiques, Kokoschka brosse ses sujets avec des traits de pinceaux de plus en plus vigoureux, laissant toujours davantage cours à l’explosion des couleurs.

Jusqu’au 1er octobre 2017



Commentaires