Canton de Genève : Les Créatives

, popularité : 18%

Ce festival, qui se présente sous la banderole « Féminin et féministe », est assurément le rendez-vous automnal joyeux et percutant voire percussif à ne pas manquer.

Festival pluridisciplinaire, féminin et féministe, Les Créatives 2019 proposent, en 14 jours, pas moins de 67 événements qui auront lieu dans 40 lieux de représentation répartis sur 16 communes genevoises, avec des incursions à Nyon, Lausanne et Bâle !

Parmi les événements programmés, on trouve 4 rencontres, 6 tables rondes, 40 concerts, 5 expositions, ainsi que des spectacles jeune public, des pièces de théâtre, des performances, etc...

Aziza Brahim

Si l’on jette un œil sur la programmation, on découvre que sont agendées les prestations des Guerrilla Girls qui, après une entrée fracassante sur la scène de l’art contemporain en 1985. Leur mot d’ordre : « Réinventer le mot F (comme) féminisme ». Avec humour et ironie, elles dénoncent le sexisme et le racisme dans l’art et révèlent les obstacles rencontrés par les femmes artistes. Exposition à voir, entre autres, au Kunstmuseum de Bâle.

Parmi les chanteuses, citons Olivia Pedroli qui chantera ses Volontés au Théâtre de Vidy : seule sur scène avec un piano et ses instruments, installée au cœur d’un dispositif multimédia qui fait résonner les images avec les sons. Ou Aziza Brahim qui, avec une voix claire, puissante et fière, chante l’exil et les luttes du peuple sahraoui, en hassanya et en espagnol, et parcourt l’étendue entre les rythmes traditionnels de ses racines, ses influences latines et méditerranéennes, le blues du désert et des sonorités qui fourmillent dans l’Afrique occidentale d’aujourd’hui (16 novembre, Salle communale d’Onex + à la Kaserne de Bâle le Jeudi 21 nov.).

« Polympe[s] » d’après Olympe de Gouges

La rubrique théâtre affiche Polympe[s] , un texte d’Olympe de Gouges mis en scène par Isis Fahmy et interprétés par Claire Deutsch et Benoît Renaudin (théâtre St.Gervais, 12, 13 nov. à 19h00 / 14, 15 et 16 nov. 20h30), mais aussi À l’envers à l’endroit imaginé par Muriel Imbach, qui plonge dans des contes pour questionner les stéréotypes de genre (théâtre Am Stram Gram, 13 et 20 nov. à 15h00 / 24 nov. à 10h00).

Ce survol étant loin d’être exhaustif, n’hésitez pas à visiter le site du festival, où vous pourrez découvrir toutes les informations nécessaires.

Du 12 au 25 novembre 2019

Billetterie

Voir en ligne : Les Créatives

Brèves Toutes les brèves