Verbier : présentation de l’édition 2010

, popularité : 17%

Si l’année dernière, le Festival de Verbier est entré dans une nouvelle ère sous la direction musicale de Charles Dutoit, cette année verra la construction – encore
démontable – d’une structure qui s’apparente plus à une salle qu’à une tente, comme celle de Médran, bien connue des habitués et qui n’avait pas changé depuis la création du festival par Martin T : Engstroem il y a 17 ans.

L’emplacement sera différent puisqu’il se situe près du centre sportif, à l’entrée de Verbier. Plus pratique d’accès certainement mais avec le risque aussi que les festivaliers désertent le centre de la station ! La salle devrait avoir à peu près la même capacité que la précédente mais avec deux grandes améliorations : un gradin en escalier pour plus de visibilité ainsi qu’une meilleure isolation acoustique ! Qui ne se souvient pas des bruyantes et mémorables averses en plein concert ou des brusques changements de températures. Tout cela ne sera dorénavant plus qu’un mauvais souvenir.

Semyon Bychkov

Le programme pour cette édition 2010 est alléchant. Construit comme chaque année autour d’un fidèle bouquet de stars, qui constitue l’armature la plus solide de la manifestation et que le public ne semble pas lassé de réécouter, les nouveaux venus ne sont pas des inconnus. Citons pêle-mêle Marc Minkovski, Christian Zaccharias, Daniel Harding ou Semyon Bychkov. Comme toujours il y en a pour tous les goûts et surtout tous les budgets. Hormis les grands concerts dans la nouvelle salle des Combins, il y a comme toujours une offre pléthorique dans une multitude de lieux répartis dans toute la station. Et assister aux répétitions ne coûte rien !

Faire un choix peut s’avérer ardu mais aucun amateur d’opéra ne manquera Salomé de Richard Strauss – donné en clôture le 1er août dans une distribution éblouissante – sous la direction de Valery Gergiev. Les amateurs de piano pourront assister aux récitals de Evgeny Kissin les 21 et 24 juillet ou Hélène Grimaud avec le ténor Rolando Villazon le 31 juillet.

Charles Dutoit
© Aline Paley

Côté concert symphonique, une mention particulière pour le concert d’ouverture dirigé par Charles Dutoit (1ère symphonie de Mahler) le 16 juillet. L’orchestre du Verbier Festival, formé d’une centaine de jeunes musiciens auditionnés dans cinq villes et âgés de 19 à 29 ans, se renouvelle aussi chaque année et se produira six fois cet été. Enfin l’Académie proposera une fois encore la possibilité à de jeunes musiciens de s’exercer avec les grandes stars invitées. Occasions uniques pour un jeune de se confronter aux plus grands !

Michel Perret

Du 16 juillet au 1er août. Programme détaillé et billets sur www.verbierfestival.com

Voir en ligne : Festival de Verbier

Brèves Toutes les brèves