Gstaad : Sommets musicaux 2011

, par  Martina DIAZ , popularité : 12%

La onzième édition des Sommets musicaux de Gstaad, qui se tiendront du 28 janvier au 5 février 2011, met à l’honneur le piano. Dans la chapelle de Gstaad, dans les églises de Saanen et celle de Rougemont, des talents prometteurs et des artistes accomplis se réuniront cette année sous la tutelle de Dmitri Bashkirov.

Professeur à la Escuela Superior de Música Reina Sofía de Madrid, le pianiste russe est un pédagogue de renommée internationale : il a contribué notamment à la formation de grands interprètes comme Nikolaï Demidenko, Arcadi Volodos, et David Kadouch. Il séjournera tout au long des Sommets à Gstaad, et inaugurera les festivités le 28 janvier à Saanen accompagné par l’Orchestre de Chambre de Lausanne avec à sa tête Christian Zacharias. Le Concerto pour piano de Schumann et la Symphonie No 25 de Mozart sont au programme de cette soirée inaugurale.

Dmitri Bashkirov
© Miguel Bueno

Une autre pointure du piano, Murray Perahia, clôturera les Sommets le 5 février, toujours à Saanen, avec les Klavierstücke op. 119 et la Sonate pour piano No 29 « Hammerklavier ». La soirée du samedi 29 janvier sera dédiée à la musique baroque, grâce à l’Orfeo Barockorchester : trois concerti de Vivaldi, Marcello et Corelli seront à l’affiche, ainsi que le sublime Stabat Mater de Pergolesi. La Camerata Bern sera également à Saanen le 3 février, avec à sa tête et comme violoniste Antje Weithaas. Danielle de Niese, soprano, interprétera des airs de Händel et Mozart. Ce dernier compositeur sera aussi au cœur du concert du lendemain soir, vendredi 4 février : ses concerti pour piano et orchestre No 20 et 21 seront interprétés par la pianiste Gerhard Oppitz, accompagné par le Polnische Kammerphilharmonie.

Murray Perahia
Credit Watanabe, courtesy of Sony Classical

Si l’église de Saanen est réservée en particulier à la musique symphonique et concertante, dans la chapelle de Gstaad, du samedi 29 janvier au 5 février, un jeune pianiste talentueux pourra chaque jour être découvert grâce à un récital : Jan Lisiecki, Adam Laloum, Claire Huangci, Mona Asuka Ott, Lara Melda, Sophie Pacini, Juan Pérez Floristán et Benjamin Grosvenor se produiront tour à tour à 16h.

L’Eglise de Rougemont promet également quelques rendez-vous émouvants. Les soirées des dimanche 30 et du lundi 31 seront dédiées à deux duos. Le premier soir, les pianistes Yaara Tal & Andreas Groethuysen exécuteront la célèbre Fantaisie en fa mineur, D940 de Schubert, ainsi que le Concerto pour piano No 1 de Brahms… arrangé pour piano à quatre mains par le compositeur. Francesco Piemontesi, piano, et Daniel Müller-Schott, violoncelle, interpréteront le lendemain la Sonate pour violoncelle et piano No 1 de Brahms, la Sonate pour violoncelle et piano de Chostakovitch ainsi que l’Adagio et Allegro pour violoncelle de Schumann. Les premier et deux février seront à nouveau consacrés à des récitals : Marc-André Hamelin interprétera des pièces de Fauré, Liszt et Schumann, tandis que Roustem Saïtkoulov concluera la session de Rougemont avec un récital dédié exclusivement à Chopin, patron du piano à l’honneur en cette édition.

Martina Díaz

Voir en ligne : Sommets musicaux de Gstaad

Article publié dans Scènes Magazine

Brèves Toutes les brèves