Genève : Festival Tambour Battant

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 16%

La 8ème édition du Tambour Battant Festival offrira de nombreux divertissements avec, du 28 novembre au 1er décembre, un tremplin danse, des concerts, des ateliers, des expos... et un show Mod’Art Africa. Ensuite, les 7 et 8 décembre seront consacrés au cinéma et à des débats.

Ce grand rendez-vous annuel, consacré aux musiques d’Afrique et, plus largement, à la culture de ce continent, vous propose une édition afro jazz. Les artistes africains, d’ici et là-bas, s’impliquent plus que jamais pour témoigner de notre époque, avec ses violences, ses inégalités et ses espoirs. Musique, parole, image ou mode, chacun, à sa manière, dresse un portrait sans concession et décapant de notre société. Bienvenue dans l’Afrique d’aujourd’hui ! Partons à la découverte de la programmation...

Avant-goût le 27 novembre avec un atelier “musique et saveurs d’Afrique” à St Genis Pouilly. L’atelier de percussions proposé permettra de s’initier au Djembé et au Balafon, tandis que l’atelier cuisine vous aidera à découvrir les secrets du poulet yassa.

Afro Fashion Night : Défilé en trois actes

Du 28 au 30 novembre, la mode africaine se dévoilera à la salle communale de Plainpalais. Vous y découvrirez le remarquable travail de créateurs d’exception, pour la plupart autodidactes. Sortant la mode africaine des clichés - pagnes et boubous - ces créateurs, conjuguant innovation technique, créativité et métissage, ont acquis une reconnaissance internationale. Un défilé “Afro Fashion Night” est proposé le jeudi en soirée (réservation par sms au 978.631.37.36).

« Sur les traces des pas de l’invisible »

Pour les amateurs de danse, le théâtre Pitoëff accueille le 28 novembre la Finale du tremplin danse qui, pour sa 3ème édition, s’ouvre à la danse d’expression africaine. Le jeune et talentueux chorégraphe burkinabé Alidou Yanogo présentera son dernier opus en clôture de la soirée : « Sur les traces des pas de l’invisible » interprété par la Cie Donsen.

Gasandji, la “découverte coup-de-cœur” du festival, présentera son tour de chant le 29 novembre au théâtre Pitoëff ; elle en étonnera plus d’un avec son style de chanson, en français, en lingala, en anglais, mélangeant les influences, à l’écoute des mélodies, des émotions.

Manu Dibango

Le 30 novembre, place à une star ! Manu Dibango débarque à Pitoëff. Cet artiste engagé, reconnu dans le paysage musical international, offrira à nouveau, comme à son habitude, un spectacle novateur faisant la part belle à ses envies. Intitulé AFRIKADELIC, ce répertoire est un résumé des influences musicales qui ont nourri l’œuvre de Manu. Un grand moment, assurément ! Lors de la même soirée, les spectateurs pourront entendre « Voices of Africa », un groupe de gospel et de musique traditionnelle spirituelle a capella.

Cinéma et musique
Les 7 et 8 décembre seront entièrement consacrés au cinéma (au Cinémas du Grütli) et à la musique. Fictions ou documentaires, actualité et musique seront au rendez-vous. Regards croisés entre réalités et mythes, destin et fatalité… Chaque film sera projeté 2 fois ! Quant à la musique, elle sera servie par le groupe Djélifoly qui offrira un hommage musical à à Paco Yé, grand danseur percussionniste et compositeur burkinabél, à l’issue de la projection du film « Sur les traces du Caméléon ».

Tout au long du festival, des débats et autres manifestations sont agendés. Tous les détails sont fournis sur le site du festival.

Du 28 novembre au 8 décembre 2013

Voir en ligne : Festival Tambour Battant

Brèves Toutes les brèves