Gstaad : Sommets Musicaux

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 11%

L’édition 2013 de ce festival hivernal sera donc placée sous le signe du violoncelle, et de nombreuses œuvres y feront référence, qu’elles soient de Haydn ou de Debussy, de Chopin ou de Rota.

Le violoncelle, depuis son apparition au cours du XVIe siècle, a su émouvoir les nombreux mélomanes qui ont eu le privilège de l’écouter. Certains affirment que c’est l’instrument le plus proche de la voix humaine, ou qu’il prédispose à la méditation...

Il sera en tous cas à l’honneur cette année lors des Sommets Musicaux, et c’est Mario Brunello, soliste de renom, qui sera le mentor des jeunes violoncellistes se produisant à la chapelle de Gstaad. Ils y interpréteront des pièces spécialement écrites à leur intention par le compositeur français Nicolas Bacri qui est le « composer in residence » 2013.

La violoncelliste Harriet Krijgh : lundi 4 février à la chapelle de Gstaad
© Nancy Horowitz

La liste des interprètes prestigieux qui se présenteront sur les différentes scènes durant le festival est impressionnante ; citons le violoncelliste Maximilian Hornung, les violonistes Soo-Hyun Park et Rachel Kolly d’Alba - la Suissesse qui “monte -, les pianistes Christian Chamorel, Joseph Moog, Alexandre Tharaud ou Elisabeth Leonskaja, ainsi que le contre-ténor Andreas Scholl. Autant d’interprètes dont le talent saura magnifier l’instrument.

Comme chaque année, trois lieux seront investis par les musiciens : la chapelle de Gstaad - qui accueille des duos violoncelle-piano à 16h00 - ; l’église de Rougemont et l’église de Saanen qui sont consacrées aux concerts de 19h30.

Le contre-ténor Andreas Scholl : le vendredi 8 février à l’église de Saanen
© James McMillan / DECCA

On pourra donc entendre, à la chapelle de Gstaad, les duos constitués de Kian Soltani, violoncelle & Carl Wolf, piano (2 février), Benedict Klöckner, violoncelle & José Gallardo, piano (6 février) ou Edgar Moreau, violoncelle & Pierre-Yves Hodique, piano (9 février).

L’église de Saanen, quant à elle, elle recevra les grandes formations telles l’Orchestre Symphonique de Munich dirigé par Georg Schmöhe, avec Mario Brunello au violoncelle (1er février), la Camerata Europeana et son chef Radoslaw Sculz, avec la violoniste Soo-Hyun Park (2 février) ou l’Orchestre de Chambre de Genève
sous la direction de David Greilsammer, qui accompagneront le contre-ténor Andreas Scholl (8 février).

Le pianiste Christian Chamorel : le dimanche 3 février à l’église de Rougemont
© DR

Quant à l’église de Rougement, elle servira d’écrin à des concerts plus intimistes. Le 3 février s’y produiront la violoniste suisse Rachel Kolly d’Alba et le pianiste français Christian Chamorel, alors que le 6 février, c’est le pianiste Alexandre Tharaud qui se fera entendre.

Voir en ligne : Sommets Musicaux de Gstaad

Brèves Toutes les brèves