Bulle : “Francomanias“

, par  Nancy BRUCHEZ , popularité : 14%

Les Francomanias de Bulle, événement incontournable pour ceux qui apprécient la chanson française de qualité, offrent pour leur 10e édition du 29 avril au 4 mai, une affiche somptueuse.

Pour cette édition anniversaire, six soirées au lieu des cinq habituelles ont été programmées. Michel Fugain ouvrira les feux avec Renan Luce alors qu’Yves Simon marquera son grand retour sur scène après 30 ans d’absence. Il sera suivi par Cali, Rose, Grand Corps Malade et Alain Bashung. Etienne Daho présentera son dernier album « L’invitation » en exclusivité suisse et le tant attendu Jean-Louis Aubert clôturera le festival en beauté par un concert solo en acoustique.

Avec un F comme chanson
La nouvelle chanson française sera élégamment représentée par Thomas Dutronc, Jeanne Cherhal, Da Silva, Ridan, Bazbaz, Patxi, La Rue Ketanou et Nilda Fernandez. Julien Victor, Nour, Underschool Element et les Young Gods, dans une création spéciale accompagnés par un quatuor à cordes et reprenant uniquement leurs titres en français, représenteront quant à eux la scène suisse. Tandis qu’un concert original réunira le fleuron de la chanson romande avec notamment K, Jérémy Kisling, Thierry Romanens et François Vé.
A signaler également, pour fêter cette 10e édition, la sortie d’un livre intitulé « Avec un F comme chanson », qui rend hommage à ce petit festival devenu grand. Cet ouvrage réunit quelque 300 documents souvent inédits tels que photos, témoignages drôles ou anecdotes émouvantes, grands moments et petites histoires sur scène comme en coulisse qui ont fait le sel des Francomanias.

Etienne Daho
© Fred Veysset

Entretien
Programmateur de ce festival biennal depuis 18 ans, Dominique Rime dirige toujours les Francomanias avec la même passion. Tout au long de l’entretien qu’il nous a accordé, le mot plaisir revient comme un refrain, le plaisir d’avoir la chance de recevoir des artistes de qualité et surtout le plaisir de faire plaisir au public. Organiser un festival tous les deux ans convient parfaitement à ce perfectionniste qui cherche à améliorer toujours dans le but de satisfaire invariablement.

Dominique Rime, comment a débuté l’histoire des Francomanias ?
De 1985 à 1989, avec quelques amis, j’organisais des concerts sur la région de Bulle. Parfois cela marchait bien, parfois non. J’ai proposé alors de faire un festival de chanson française plutôt que des concerts isolés. C’est comme cela que sont nées les Francomanias. On s’est lancés à l’eau et on a eu de la chance que la première édition, créée en 1990, se soit bien passée. On a commencé avec des budgets restreints, puis petit à petit, on a pris un peu d’ampleur. La première édition s’est tenue uniquement à l’Hôtel de Ville sur quatre soirées, puis lors des éditions suivantes d’autres salles ont été nécessaires, comme la grande salle de l’Espace Gruyère, puis la salle CO2.

Au départ, comment avez-vous réussi à convaincre des grands noms de la chanson française de venir à Bulle ?
Au début, le nom des Francomanias n’était pas très connu et faire venir des grands noms de la chanson française était assez difficile. Puis à force de contacts et de négociations avec les agents et les managers d’artistes, grâce aussi à un financement toujours plus important les artistes ont commencé à s’intéresser à notre festival. Le lieu atypique de l’Hôtel de Ville, qui au départ n’était pas une salle de concert, a joué aussi son rôle dans le succès des Francomanias. De plus, en soignant tout particulièrement l’accueil, le bouche à oreille a fonctionné entre les agents et les artistes, l’endroit est désormais réputé sympathique et ça se passe bien.

Le 29 avril aura lieu un concert original dans le cadre de l’Association « En Fan de la Planète ». L’occasion également de promouvoir la jeune chanson romande ?
Oui, le premier soir, en première partie de Michel Fugain, une pléiade d’artistes romands sera réunie pour une performance qui marquera le lancement d’un CD sur le thème de l’écologie et du réchauffement de la planète, destiné à sensibiliser les plus jeunes à la protection de la nature. L’idée est venue d’un petit comité de Bulle issue de la jeune chambre économique qui avait déjà édité en 2005 une bande dessinée sur le même thème. Ils avaient envie de reconduire l’opération mais par le biais d’un CD. Je leur ai apporté mon aide pour contacter des artistes romands. On profitera des Francomanias pour voir ces artistes sur scène.

La venue de Jean-Louis Aubert, tant attendue, c’est la consécration ?
J’étais un inconditionnel de Téléphone. Depuis leur séparation, on a tenté de faire venir Jean-Louis Aubert, mais il ne tournait pratiquement jamais en même temps que les Francomanias. Espéré depuis la création du festival, il est enfin là ! Nous aurons dû attendre 18 ans et 9 éditions pour concrétiser ce rêve, mais quel bonheur ! Nous avons organisé une soirée supplémentaire pour lui, le dimanche soir. En concert il se passe toujours quelque chose avec Aubert.

Dominique Rime, en presque 20 ans au service de la chanson francophone, vous avez dû engranger bon nombre de souvenirs, quel est le meilleur ?
C’est difficile, il y en a beaucoup. Mais je dirais peut-être que le meilleur souvenir reste la première édition. Nous nous sommes lancés dans l’inconnu et par bonheur cela a fonctionné, on a senti qu’on était soutenus. La première fois restera toujours spéciale, un souvenir unique. Après cela, il y a eu quelques concerts marquants, comme celui de Souchon à l’Hôtel de Ville ou encore Cali en 2006, c’était magique !

Propos recueillis par Nancy Bruchez

Programme

- 29 avril Ridan, Renan Luce, Hôtel de ville (Complet)
En Fan de la Planète, Michel Fugain, Salle CO2

- 30 avril Underschool Element, The Young Gods, Hôtel de Ville
Jeanne Cheral/ Thomas Dutronc, Yves Simon, Salle CO2

- 1er Mai Da Silva/La Rue Ketanou, Cali, Espace Gruyère

- 2 Mai Nour/Patxi, Rose (Hôtel de Ville)
Grand Corps Malade/Alain Bashung/ AaRon, Espace Gruyère

- 3 Mai Bazbaz/Julien Victor, Etienne Daho, Salle CO2
Nilda Fernandez, Ebullition (Complet)

- 4 Mai Jean-Louis Aubert, Hôtel de ville (Complet)

Le site www.francomanias.ch présente toutes les infos utiles.
Billets en vente sur www.starticket.ch ainsi que dans les points de vente habituels.

Voir en ligne : Francomanias, Bulle

Brèves Toutes les brèves