Concours de Genève : Palmarès

, par  Isabelle VON HILDEBRAND , popularité : 9%

Concours de Genève, première finale de chant, dimanche 14 octobre à 15 heures au Conservatoire de Genève. Au programme : six finalistes (basse, baryton, ténor, soprano) interprètent des mélodies ou des lieder d’un compositeur de leur choix.

15 minutes pour émouvoir le public et convaincre le jury que leur voix est unique. Un exercice difficile, dont les finalistes s’en sont sortis avec brio : la seconde finale s’annonce serrée. Qui emportera ce premier prix ? La soprano Anna Kasyan avec sa voix profonde, dramatique et presque écrasante ? La subjuguante Julia Novikova à la voix fragile et suspendue ou finalement la basse Chul Jun Kim dont le timbre chaud et profond fait vibrer toute la salle ? La Britannique Elizabeth Bailey n’est pas non plus en reste avec son talent d’interprétation hors pair, qu’elle a essentiellement fait valoir lors du « Récital II ». Assurément, Elizabeth Bailey sait aussi bien amuser le public en interprétant une Adele coquette et névrosée (Spiel ich die Unschuld vom Lande, J. Strauss) que l’entraîner dans une rêverie amoureuse (Regret, Debussy).

Anna Kasyan, Géorgienne, et Julia Novikova, Russe, ont toutes deux chanté des mélodies de Rachmaninov mais chacune à leur façon : Anna s’est imposée par son style dramatique, sa voix d’une puissance extraordinaire, large et profonde. Elle a sans conteste l’étoffe d’une Violetta ou d’une Phèdre, en contraste avec Julia, qui incarnerait à merveille une Juliette dont la douceur et la fragilité tireraient les larmes de plus d’un. Des notes suspendues à un fil, une complainte face au destin, une souffrance devant l’immuable, l’émotion pure dans une extrême finesse. Et pourtant, rien ne laissait présager ce moment d’émotion intense lors du « Récital II » : Julia y interprétait en effet une ballerine mécanique et détraquée (Les oiseaux dans la charmille, Offenbach) – air fort bien chanté mais un peu gentillet. Tout se rejoue sans cesse et la seconde finale, avec orchestre, ne sera pas de trop pour départager ces concurrents qui ont plus d’un tour dans leur sac.

Lesjavascript:barre_raccourci(’’,’’,document.formulaire.texte) trois sopranos donneront du fil à retordre aux messieurs, qu’ils soient basse (Chul Jun Kim), baryton (Joshua Hopkins) ou ténor (Yoon Jong Kook). Kim et Hopkins se sont tous deux frottés à Ravel, en interprétant respectivement Don Quichotte à Dulcinée – sur un ton épique et éméché – et les Histoires naturelles – un bestiaire sombre rassemblant paon, cygne, martin-pêcheur et pintade ! Yoon Jong Kook s’est, quant à lui, adonné aux Lieder du romantique Richard Strauss. Si les deux derniers Coréens en piste – sur quatorze initiaux – rivalisent par leur coffre, le timbre exceptionnel et la musicalité de Chul Jun Kim lui confèrent une longueur d’avance sur ses adversaires de taille. Rendez-vous lundi soir, 20 heures au Grand Théâtre de Genève.

Isabelle Hildebrand

Résultats de la finale du Concours de chant, lundi 15 octobre au Grand Théâtre :

PREMIER PRIX : pas attribué
DEUXIEME PRIX : Yoon Jong Kook, ténor
TROISIEME PRIX : Anna Kasya, soprano
PRIX DU CERCLE DU GRAND THEATRE (engagement dans une production du Grand Théâtre) : Anna Kasya, soprano
PRIX DU PUBLIC : Julia Novikova, soprano

Concours de Genève : Clarinette

La jeune clarinettiste israélienne Shirley Brill remporte le concours de genève, ainsi que le Prix “Coup de Cœur Breguet“ de cette 62ème édition.

Le Jury, présidé par Thomas Friedli, a donc décerné un Deucième Prix (Premier Prix non attribué) à cette musicienne qui, dès le départ de la compétition, a ému public et jurés par sa musicalité et par sa forte présence scénique, ainsi que par sa déroutante aisance, autant sur les pièces classiques que modernes. Elle remporte aussi le Prix “Coup de Cœur Breguet“, qui consiste en l’enregistrement d’un disque avec orchestre.
Les deux autres candidats, Uriel Vanchestein et Valentin Uryupin, reçoivent tous les deux un Troisième Prix ex-aequo. Le Canandien Uriel Vanchestein remporte quant à lui le Prix du Public.

Palmarès du Concours de clarinette 2007 :
PREMIER PRIX  : Non attribué
DEUXIEME PRIX : Shirley BRILL, Israël
TROISIEME PRIX EX-AEQUO : Valentin URYUPIN, Russie
TROISIEME PRIX EX-AEQUO : Uriel VANCHESTEIN, Canada
PRIX DU PUBLIC : Uriel VANCHESTEIN, Canada
PRIX COUP DE COEUR BREGUET : Shirley BRILL, Israël
PRIX "DR GLATT" : Jerry CHAE, Etats-Unis
PRIX "DR GLATT" : Stanislav CHERNISHEV, Russie
PRIX "DR GLATT" : Balazs RUMY, Hongrie

Les Lauréats reçoivent également 2 années des services de l’agence de concerts ProMusica Genève.

Voir en ligne : Concours de Genève

Brèves Toutes les brèves