Entretien : Luc Baghdassarian

, par  Isabelle VON HILDEBRAND , popularité : 12%

Luc Baghdassarian, premier prix des Concours internationaux de Direction de Grenchen (2002) et de Vienne (2005), dirige des orchestres aussi prestigieux que l’OCL, l’OSR ou l’Orchestre di Sinfonica di Roma. De Genève à la Riviera vaudoise, ce chef d’orchestre accompli donnera cinq concerts entre décembre et janvier, abordant un répertoire aussi varié que celui de Bach, Haendel, Mozart, Lalo et Tchaïkovski. Entretien.

D’où est née votre vocation de chef d’orchestre ?
Elle est née d’une synergie de mes deux passions que sont la musique et la danse. Je suis malheureusement un piètre danseur mais j’ai eu envie de bouger sur la musique. Pour moi, le geste doit provoquer la musique : je cherche à exprimer par le geste le message musical. Je suis très sensible au geste qui figure la musique dans l’espace. Mais attention, la direction n’est pas une danse : elle en deviendrait sinon une caricature ! Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que Tchaïkovski est un de mes compositeurs préférés puisqu’il allie admirablement les deux.

Tchaïkovski est à l’affiche prochainement…
En effet, je vais réaliser un rêve d’enfant en dirigeant la Suite du Lac des Cygnes, interprétée par l’Orchestre de Ribaupierre le 5 décembre à la Cathédrale de Lausanne. Le 24 avril 2009, je dirigerai également la 5e symphonie de Beethoven et le Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski au Victoria Hall. Je mesure déjà la chance et le plaisir que j’aurai de mettre en musique ces œuvres du grand répertoire.

Luc Bagdassarian
Photo © A. Tirocchi

Quel est votre répertoire ?
Je ne pratique pas d’ostracisme : je vais vous surprendre mais je peux être ému par toutes les musiques, de l’époque médiévale à l’époque contemporaine. Seulement, il y a des répertoires que je n’aborde pas ou peu car je dispose en général d’un orchestre ou d’un chœur relativement volumineux. Ce serait trahir la musique de Haydn ou de Mozart que de l’aborder avec un orchestre de 80 musiciens et non un orchestre de chambre comme il se doit. En revanche, je suis un fou du XIXe et du XXe siècle : Brahms, Beethoven, Schubert, Tchaïkovski, Bartok, Sibelius, Stravinsky et bien sûr, Chostakovitch. Chostakovitch a admirablement réussi à exprimer les grands malheurs du XXe siècle dans sa musique ! Cela dit, je n’aime pas me cloisonner à un genre ou à une époque : Lalo, Tchaïkovski, Haendel, Bach et Mozart sont au programme de la prochaine série de concerts donnés en Suisse.

Quels sont vos liens avec l’Arménie ?
D’origine arménienne, entre autres, je suis allé en Arménie entre 15 et 20 fois depuis 1994, chaque fois pour des concerts avec l’Orchestre Philharmonique ou du Conservatoire de Musique. J’ai le projet de m’y rendre avec le Chœur Laudate Deum et de monter une production avec un orchestre et des solistes locaux, puis, pourquoi pas, de les faire venir pour un concert en Suisse. Nous aimerions partir de la capitale et nous rendre dans les terres pour une série de concerts. En général, je choisis des pièces de concert avec les orchestres ou les chœurs mais il faut savoir qu’en Orient, le programme peut changer jusqu’au dernier moment ! Il m’est déjà arrivé de devoir apprendre une partition dans l’avion ! En ce qui concerne la direction, je connais quelques mots d’arménien, de russe et d’italien, ce qui me permet de mener les répétitions.

Propos recueillis par Isabelle von Hildebrand

Prochains concerts :

- 2 décembre 2008, E. Lalo, Scherzo, Concerto pour violoncelle & P. I. Tchaïkovski, Suite du Lac des Cygnes, Orchestre de Ribaupierre, Salle del Castillo, Vevey

- 5 & 6 décembre 2008, Cathédrale de Lausanne, G. F. Haendel, Le Messie, Chœur Laudate Deum & Orchestre de Chambre de Genève, Cathédrale de Lausanne

- 21 décembre 2008, J. S. Bach, Oratorio de Noël, Cantates 4, 5, 6, Union Chorale de Vevey & Orchestre de Chambre du Valais, Cathédrale de Genève

- 21 janvier 2009 : G. F. Haendel, Coronation Anthems & W. A. Mozart, Messe en Ut mineur, Union Chorale de Vevey & Orchestre de Chambre de Lausanne, Auditorium Stravinsky, Montreux

Plus d’informations sur : http://www.lucbaghdassarian.com

Voir en ligne : Luc Baghdassarian

Brèves Toutes les brèves