Lausanne, Opéra : “La Périchole“

, par  Isabelle VON HILDEBRAND , popularité : 11%

La soprano Brigitte Hool incarnera la Périchole à l’Opéra de Lausanne. Le spectacle de fin d’année promet d’être pétillant et drôle, avec une mise en scène signée Omar Porras.

Un destin musical
Avec ses longs cheveux bruns, son sourire angélique et ses yeux brillants, Brigitte Hool ne laisse pas de marbre. Elle vous décrit son parcours, ses réussites universitaires, ses aptitudes en musique, son don interprétatif avec une telle simplicité que vous êtes immédiatement séduit. Brigitte Hool est tombée dans la musique comme Obélix dans la marmite : le violoncelle lui permet d’asseoir ses graves, elle explore la musique symphonique et baroque dans un orchestre et finalement décide de se lancer dans des études de journalisme à Neuchâtel.
Elle s’explique : « J’avais une telle affinité avec la musique que j’ai compris que c’était le dernier moment pour m’ouvrir à d’autres disciplines, de me donner les outils pour comprendre mes contemporains ! » Mais son destin la rattrape : elle n’a pas encore fini son parcours universitaire qu’elle entame en parallèle une virtuosité en chant. Grace Bumbry la remarque lors du Concours Reine Elisabeth et l’invite à travailler avec elle. Ensuite, ce sera au tour de Mirella Freni de lui attribuer une bourse au mérite. « Avec Grace, j’ai appris à affiner mon matériau, à instrumentaliser ma voix. Avec Mirella, j’ai travaillé essentiellement le répertoire belcantiste. »

« La Périchole » dans la mise en scène présentée au Capitole de Toulouse

Prise de rôle
« Lorsque j’aborde une nouvelle partition, j’adore écouter plusieurs versions. J’ai un respect immense pour ceux qui ont chanté le rôle avant moi. » Familière du répertoire d’Offenbach, Brigitte Hool campera pourtant sa première Périchole en décembre à l’Opéra de Lausanne. D’ici là, elle s’imprégnera d’anciens enregistrements qu’elle affectionne tout particulièrement en raison des tempi plus lents : « J’aime le temps que prenaient Beniamino Gigli ou Leontyne Price au moment d’un aigu. Je suis convaincue qu’il s’agit d’un point d’orgue qui doit dépasser les contraintes du temps. C’est un moment de communion très fort avec le public ». Lors de l’apprentissage de son rôle, Brigitte fredonne sa partition au piano avant de la chanter à pleine voix. Elle a appris à économiser sa voix, à la respecter pour l’embellir.

Brigitte Hool

L’univers végétal d’Omar Porras
Opéra bouffe en trois actes, La Périchole promet d’être un beau divertissement de fin d’année. En effet, le rire et l’imagination sont toujours au centre du travail d’Omar Porras. Il a décidé de transposer cette satire frivole du Second Empire dans un univers végétal, floral et potager. Le personnage de la Périchole incarnant pour lui une orchidée sauvage, il a choisi de filer la métaphore. Les personnages seront déguisés en cactus, fleurs ou légumes ! Le chœur revêtira également une importance capitale dans sa mise en scène. A la manière du choros grec, il propulsera la vie, les sons, la parole et constituera le miroir des spectateurs. L’esprit de l’opéra bouffe sera garanti par des numéros de Music Hall avec des danseurs professionnels. Création à Toulouse, reprise à Bordeaux et à Lausanne, Omar Porras aime faire évoluer son travail qu’il adapte à chaque nouvelle distribution avec un seul but : faire surgir l’inattendu.

Isabelle von Hildebrand

Informations : « La Périchole » de Jacques Offenbach les 26, 27, 29, 31 décembre 2009 et 3 janvier 2010 à l’Opéra de Lausanne.
Réservations : + 41 21 310 16 16 ou www.opera-lausanne.ch

Trois questions à Brigitte Hool

Votre répertoire favori ?
Mozart, Puccini, Haendel, Strauss, pour leur écriture qui magnifie la ligne vocale.
Votre plus beau rôle ?
Agilea dans Teseo de Haendel et Mimi dans La Bohême de Puccini.
Une voix qui vous touche ?
Callas pour son investissement, Pavarotti pour sa générosité, Gundula Janowitz dans le lied et un éternel coup de cœur pour Gigli.

Propos recueillis par Isabelle von Hildebrand

Voir en ligne : Opéra de Lausanne

Brèves Toutes les brèves