Saint-Etienne : “Der Freischütz“

, par  François JESTIN , popularité : 13%

Inauguré en janvier à l’Opéra de Toulon, coproducteur du spectacle, der Freischütz fera escale en avril à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne, dans la mise en scène de Jean-Louis Benoit, et une distribution sensiblement différente.

On gagnera certainement au change avec le ténor Gilles Ragon (Max), remplaçant le faible Jürgen Müller entendu à Toulon… si faible qu’il fut annoncé souffrant à l’entracte. La piquante Mélanie Boisvert (Ännchen) donnera la réplique à une autre partenaire distribuée en Agathe : c’est la valeureuse soprano Barbara Ducret qui prend la place de Jacquelyn Wagner, absolument lumineuse à Toulon. On retrouve à l’affiche Roman Ialcic (Kaspar) et Nika Guliashvili (Kuno), tandis que la baguette est confiée cette fois à Laurent Campellone.

« Der Freischütz » avec Jacquelyn Wagner (Agathe) et Mélanie Boisvert (Ännchen)
© Frédéric Stéphan

Gageons que le directeur musical de la formation stéphanoise obtiendra un succès à l’égal de celui remporté par Laurence Equilbey, juste récompense de son formidable travail réalisé avec l’orchestre de l’Opéra de Toulon. Au total, un spectacle tout à fait crédible et d’une agréable qualité, qui propose quelques très beaux tableaux stylisés, originaux et plutôt éloignés de l’imagerie traditionnelle des chasseurs à chapeaux à plumes. Le Freischütz est une œuvre trop rarement donnée en France pour rater une telle occasion.

François Jestin

Voir en ligne : Opéra-Théâtre de Saint-Etienne

Article publié dans Scènes Magazine

Brèves Toutes les brèves