Paris : Léonard de Vinci (1452-1519)

, popularité : 13%

À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musée du Louvre conçoit et organise une grande rétrospective consacrée à l’ensemble de sa carrière de peintre.

Lionardo di Ser Piero da Vinci, Léonard, fils de Messire Piero, né à Vinci, près de Florence, dans la nuit du 14 au 15 avril 1452 et mort à Amboise le 2 mai 1519, est l’icône de la peinture européenne et l’une des plus hautes figures de la Renaissance italienne.

L’exposition entend montrer combien Léonard a placé la peinture au-dessus de toute activité, et la manière dont son enquête sur le monde – il l’appelait « science de la peinture », fut l’instrument d’un art, dont l’ambition n’était autre que de donner la vie à ses tableaux.

Léonard de Vinci, « Portrait d’une dame de la cour de Milan », dit à tort « La Belle Ferronnière », vers 1490-1497
Huile sur bois (noyer). H. 63,5 ; L. 44,5 cm. Paris, musée du Louvre, départementdesPeintures,INV.778 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado.

Autour de sa propre collection de 5 tableaux, la plus importante au monde – la Joconde restera toutefois exposée dans le parcours des collections permanentes – et de ses 22 dessins, le Louvre rassemble près de 140 œuvres (peintures, dessins, manuscrits, sculptures, objets d’art) issues des plus prestigieuses institutions européennes et américaines : la Royal Collection, le British Museum, la National Gallery de Londres, la Pinacothèque vaticane, la Bibliothèque Ambrosienne de Milan, la Galleria Nazionale de Parme, les Gallerie dell’Accademia de Venise, le Metropolitan Museum de New York, l’Institut de France, …

La célébrité extraordinaire de cet infatigable curieux, perçu très tôt comme l’incarnation du génie et du savoir universels, l’aura presque surréaliste de la Joconde et la littérature considérable qui s’est accumulée de son époque à nos jours offrent une image confuse et fragmentaire du rapport de Léonard à la peinture.

Aboutissement de plus de dix années d’un travail ayant vu notamment l’examen scientifique renouvelé des tableaux du Louvre et la restauration de trois d’entre eux (la Sainte Anne, la Belle Ferronnière et le Saint Jean Baptiste), permettant de mieux comprendre sa pratique artistique et sa technique picturale, l’exposition s’efforce également de clarifier la biographie de Léonard sur la base d’une reprise de l’ensemble de la documentation historique. Elle rompt avec l’approche canonique de la vie du maître florentin selon six périodes chronologiques rythmées par ses déplacements géographiques, en faveur de quelques clés qui en ouvrent l’univers.
Émerge ainsi le portrait d’un homme et d’un artiste d’une extraordinaire liberté.

Du 24 octobre 2019 au 24 février 2020

RAPPEL : RÉSERVATION OBLIGATOIRE
En raison de l’affluence attendue, l’exposition est accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite. Ce dispositif s’applique à tous les visiteurs, y compris à ceux ayant un accès libre ou gratuit au musée : ticketlouvre.fr et dans les magasins partenaires (voir informations pratiques en bas de page).

En marge de l’exposition

À L’AUDITORIUM DU LOUVRE
Conférences
- MERCREDI 30 OCTOBRE À 12H30 ET 18H30 : Présentations de l’exposition, par Vincent Delieuvin et Louis Frank.
- JEUDIS 31 OCTOBRE 2019 ; 14, 21 NOVEMBRE 2019 ; 9 JANVIER 2020 À 18H30 : Léonard de Vinci. Cycle de quatre conférences
- Du corps de l’homme au corps de la terre : Léonard de Vinci entre art et science, par Domenico Laurenza,Trinity College, Dublin (31/10).
- Léonard dans la littérature italienne de la Renaissance par Enrico Mattioda,
Università degli Studi, Turin (14/11).
- Léonard, l’écriture en mouvement, par Carlo Vecce, Università degli Studi, Macerata (21/11).
- Léonard de Vinci et ses œuvres inachevés, par Carmen C.Bambach, The Metropolitan Museum of Art, New York (09/01/2020).

Concerts
- VENDREDI 15 NOVEMBRE À 20H : La musique secrète de Léonard. Ensemble Doulce Mémoire
- JEUDI 21 NOVEMBRE À 12H30. Dans l’atelier de Léonard. Ensemble Sollazzo

Documentaires
- JEUDI 14 NOVEMBRE À 12H30 : La Vie cachée des œuvres, Léonard de Vinci de J. Garcias et S. Neumann, 2011, 52 min. Coprod. Camera Lucida, musée du Louvre, ARTE France.
- VENDREDI 6 DÉCEMBRE À 12H30 : Léonard de Vinci, la restauration du siècle de S. Neumann, 2012, 55 min. Coprod. Nord-Ouest documentaires, musée du Louvre, ARTE France, CRTF.
- VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 20H : Léonard de Vinci, la Manière moderne. Réal. : S. Paugam. Auteur : F. Kosinetz, 2019, 52 min. Coprod. Zed, musée du Louvre, ARTE France.

Brèves Toutes les brèves

  • Paris : Alfred de Musset

    Pour sa première mise en scène avec la Troupe de la Comédie Française qu’il connaît bien pour avoir (...)