Paris : Salon du Dessin 2013

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 11%

Le Salon du dessin fête ses vingt-deux ans d’existence cette année. Une longévité exceptionnelle qui est due principalement à la qualité des exposants ainsi qu’au souci constant de proposer aux collectionneurs des œuvres inédites sur le marché.

Créé en 1991 à l’initiative de quelques marchands, le Salon du dessin bénéficie d’une véritable renommée sur le plan international. Les plus grands collectionneurs, les conservateurs des musées du monde entier se rendent à Paris chaque année pour assister à cette manifestation.

Ce qui les attire est le fait que, cette semaine-là, le dessin est fêté dans toute la capitale. Les 39 marchands du Palais de la Bourse en tête bien sûr mais aussi la vingtaine de musées, qui pour l’occasion, ouvrent leurs cabinets de dessins ou organisent des expositions particulières. Il s’agit-là d’un événement exceptionnel du marché de l’art, qui rassemblent les musées autour de lui ; voilà bien la preuve que le Salon du dessin n’est pas une manifestation comme les autres.

Et comme chaque année depuis 2010 c’est aussi au Salon du dessin que Daniel et Florence Guerlain ont choisi de remettre leur Prix de dessin contemporain. Les trois artistes sélectionnés – Ulla von Brandenburg (Allemagne), Susan Hefuna (Allemagne) et Hans Op de Beeck (Belgique) – seront exposés sur un stand durant tout le salon, et le prix sera remis au lauréat le jeudi 11 avril 2013.

Faire progresser les connaissances en histoire de l’art fait aussi partie des priorités des organisateurs du Salon du dessin. Pendant deux jours, les VIIIe Rencontres internationales offriront la possibilité à des conservateurs français et étrangers de se relayer pour faire le point sur l’état des recherches. Cette année, c’est encore le thème Dessiner pour graver, graver pour dessiner, le dessin dans la révolution de l’estampe qui sera exploré.

Une autre facette du Salon du dessin est de faire découvrir au public des collections inédites et difficiles d’accès. Cette année, c’est au tour du musée Bonnat-Helleu de Bayonne et notamment du Fonds Helleu d’être exposé au Palais de la Bourse. Le cabinet des dessins, de renommée internationale, compte près de 3’500 œuvres de grande qualité. Grâce à la générosité des descendants de Paul-César Helleu (1859 – 1927), près de 300 dessins et estampes ont
rejoint les collections. Les différentes facettes de sa production graphique sont évoquées à travers les feuilles choisies, pour certaines inédites. Le Salon du dessin offre ainsi une occasion unique de les découvrir pendant la fermeture du musée Bonnat-Helleu au public (2011 – 2018).

Le Salon du dessin permet également de voir de magnifiques dessins anciens : cette année par exemple, on appréciera notamment chez Didier Aaron & Cie le Christ présenté devant Pilate, une gouache sur vélin exécutée par Johann Wilhem Baur vers 1635. A la Galerie De Bayser c’est une Femme accoudée de François Boucher (1703 – 1770) que les amateurs pourront découvrir. La Galerie Terrades propose de son côté une très belle Étude d’homme debout, vers 1770, de Giovanni Battista Piranesi. Et bien d’autres merveilles sont visibles durant cette semaine exceptionnelle.

Du 10 au 15 avril 2013

Informations pratiques
LIEU : Palais Brongniart. Place de la Bourse – 75002 Paris
(métro Bourse – parking sous la Bourse)

HORAIRES : 11h à 20h30. Fermeture le lundi 15 avril à 20h00 / Nocturne : Jeudi 11 avril jusqu’à 22h

Signalons d’autre part qu’en parallèle au Salon du Dessin, une « Semaine du Dessin » est organisée dans de nombreux lieux de la capitale, tels Les Arts Décoratifs, les Musées Bourdelle, Carnavalet, Cognacq-Jay, du Louvre, ou d’Orsay, etc... Le Dossier de presse du Salon du Dessin en fournit la liste exhaustive.

Voir en ligne : Salon du Dessin

Brèves Toutes les brèves

  • Paris : Alfred de Musset

    Pour sa première mise en scène avec la Troupe de la Comédie Française qu’il connaît bien pour avoir (...)