Versailles : « Voix Royales »

, popularité : 12%

Pour la troisième année consécutive, du 31 mai au 7 juillet 2013, les spectacles du Versailles Festival prendront place dans le Parc du Château, à l’Orangerie et dans les salles du Château.

Le Festival a misé cette année, pourrait-on dire, sur le hommage à André Le Nôtre (mars 1613 - 15 septembre 1700) dont on fête en 2013 le 400e anniversaire de la naissance. Jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700, il eut notamment pour tâche de concevoir l’aménagement du parc et des jardins du château de Versailles, mais aussi celui de Vaux-le-Vicomte (pour Nicolas Fouquet) et Chantilly. Il était un très fameux courtisan et réussit à s’acquérir une grande faveur auprès de Louis XIV. Il fut l’auteur des plans de nombreux jardins à la française.

Les Grandes Eaux nocturnes

Le Nôtre a inspiré certains des projets artistiques de l’édition 2013, à commencer par les Grandes Eaux dont il fut à l’origine, le Bal Masqué de Kamel Ouali, Bal des extravagants présenté dans l’Orangerie - cette Cathédrale conçue pour les plantes de Le Nôtre...mais aussi le Grand Carrousel Royal pleinement paysager, et l’exposition de Giuseppe Penone qui présentera ses œuvres dans les jardins et le château, avec lequel il entretient un lien particulier depuis qu’il a travaillé sur 2 cèdres abattus par la grand tempête de 1999.

C’est toutefois la voix, dans toute sa splendeur, qui sera l’apanage du Festival, avec les œuvres sacrées qui résonneront dans la Chapelle Royale - sous la direction de John Eliot Gardiner, Laurence Equilbey, Christina Pluhar ou Jordi Savall. Ainsi pourra-t-on entendre Alessandro de Haendel, Amadis de Lully, Don Giovanni de Mozart, Acis and Galatea de Haendel, œuvres qui brilleront à l’Opéra Royal.

Laurence Equilbey

Mais « Voix Royales » surtout par l’extraordinaire qualité vocale des interprètes réunis : Marie-Nicole Lemieux, Max-Emanuel Cencic, Vivica Genaux, Sandrine Piau, Magdalena Kozena, enfin Cecilia Bartoli revenant à Versailles, un an après le splendide film qu’elle y a tourné, pour investir quasi tout le château par les musiques d’Agostino Steffani. « Voix Royales » également que ces deux chœurs d’exception : le Monteverdi Choir et le Chœur Accentus, mondialement acclamés, et maintenant invités réguliers de Versailles.

Le programme musical sera donc d’une exceptionnelle richesse. Et des surprises attendent les festivaliers :
- Ainsi Thierry Malandain a tenu à créer un nouveau ballet pour Versailles, Cendrillon, d’après le célèbre conte de Charles Perrault (un autre contemporain célèbre de Lully, Lalande et Charpentier à l’honneur dans cette édition), qui sera accompagné dans la fosse de l’opéra par l’Orchestre Symphonique d’Euskadi.

Max-Emanuel Cencic
© Laidig

- Auréolé du fantastique succès de son enregistrement, Alessandro de Haendel arrivera d’Athènes dans la production guidée par Max-Emanuel Cencic, pour sa première française, dans la mise en scène de Lucinda Childs.

- Quant à Jordi Savall, il fera flamboyer la Chapelle par des musiques réunies autour de la célébration de la Paix, pour l’anniversaire de la Paix d’Utrecht (1713).

- Emblématique enfin sera la recréation pour la première fois depuis le règne de Louis XIV d’un Carrousel Royal : ce spectacle réunissant durant les siècles glorieux de la monarchie les meilleurs cavaliers du Royaume, sur les chevaux les plus réputés des écuries royales et princières, pour une évocation allégorique de la majesté du Roi Combattant et de ses "chevaliers", sera une fête équestre et pyrotechnique digne des grandes dates des Carrousels Royaux qui ont laissé leur trace dans l’Histoire de France.

Quelques points forts de la programmation

- vendredi 31 mai – 20 h et dimanche 2 juin - 16 h, à l’Opéra Royal : Alessandro de Haendel avec Max Emanuel Cencic dans le rôle-titre et Vivica Genaux en Rossane.
Du 31 mai au 7 juillet 2013

- lundi 3 juin - 21h, Galerie des Glaces : Magdalena Kozena chante Mozart par l’orchestre Orfeo 55 dirigé par Nathalie Stutzmann

- vendredi 7, samedi 8 juin - 20h et dimanche 9 juin - 16h, à l’Opéra Royal : Cendrillon par le Malandain Ballet Biarritz

- dimanche 16 juin - 20h, à l’Opéra Royal : Cecilia Bartoli mezzo-soprano, avec Franco Fagioli contre-ténor Julian Prégardien ténor et
Salvatore Vitale basse. Diego Fasolis dirigera I Barocchisti.

Dialogue entre art contemporain et artistes de l’époque baroque, avec Giuseppe Penone

- lundi 17 juin - 21h, Galerie des Glaces : Marie-Nicole Lemieux avec l’Ensemble Matheus dirigé Jean-Christophe Spinosi

- dimanche 23 juin - 16h / mardi 25 et jeudi 27 juin - 20h, à l’Opéra Royal : Don Giovanni de Mozart, avec André Schuen dans le rôle-titre et David Bizic en Leporello.

- vendredi 28 juin - 21h, à l’Opéra Royal : Acis and Galatea de Haendel, avec Sophie Junker, soprano, Joshua Ellicott, ténor, James Oxley, ténor, David Wilson-Johnson, basse.

- vendredi 5 juillet - 19h30, à l’Opéra Royal : Amadis de Lully, avec le Chœur de Chambre de Namur et Les Talens Lyriques dirigés par Christophe Rousset

Signalons encore l’exposition d’art contemporain, avec l’artiste italien Giuseppe Penone, invité à Versailles du 11 juin au 30 octobre 2013.

Billetterie
informations - réservations t/0130837889 www.chateauversailles-spectacles.fr

Voir en ligne : Versailles Festival

Brèves Toutes les brèves

  • Paris : Alfred de Musset

    Pour sa première mise en scène avec la Troupe de la Comédie Française qu’il connaît bien pour avoir (...)