Marseille : Rareté

, par  François JESTIN , popularité : 23%

La scène phocéenne poursuit sa programmation originale et audacieuse. L’événement est attendu pour juin 2011 : Le Cid de Jules Massenet, avec Roberto Alagna et Béatrice Uria-Monzon.

C’est Andrea Chénier qui débute la saison dans la production de Claire Servais, avec le ténor Zoran Todorovitch et la soprano Sylvie Valayre (Maddalena) dans les rôles principaux, ainsi que Tamas Vetö à la direction musicale. Samson et Dalila sera représenté au mois de novembre en version de concert, avec le remarquable chef Emmanuel Villaume au pupitre, et une somptueuse distribution vocale : Olga Borodina (Dalila), Torsten Kerl (Samson), Philippe Rouillon (Grand Prêtre de Ragon), Nicolas Testé (Abimélech). En fin d’année, c’est La Belle Hélène dans la production bien connue de Jérôme Savary, qui fera escale à Marseille (Mireille Delunsch dans le rôle-titre) avant le diptyque emblématique du répertoire vériste : Cavalleria Rusticana / I Pagliacci , dirigé par Giuliano Carella, dans la mise en scène de Jean-Claude Auvray. Des voix bien projetées sont attendues pour l’occasion : Béatrice Uria-Monzon, Luca Lombardo, Carlos Almaguer dans le premier ouvrage, et le ténor Vladimir Galouzine distribué en Canio.

Vladimir Galouzine
© DR

La dernière représentation à Marseille de Wozzeck d’Alban Berg remonte à 1981, et la production de Guy Joosten – déjà présentée à l’automne dernier à Anvers – vaudra certainement le détour, sous la baguette de Lawrence Foster. La reprise de la production de Frédérice Bélier-Garcia – inaugurée à Marseille en 2005 – marquera ensuite l’apparition de Jean-François Lapointe en Don Giovanni , aux côtés entre autres de Josef Wagner (Leporello), Alexey Kudrya (Ottavio) et Burcu Uyar (Anna).

Enfin, la clôture de saison promet beaucoup, en premier lieu pour la rareté de l’œuvre à l’affiche : Le Cid de Massenet (dernière représentation à l’Opéra de Marseille en 1937 !). Pour ses débuts dans le difficile rôle de Rodrigue, Roberto Alagna sera entouré de Béatrice Uria-Monzon (prise de rôle également en Chimène), Kimy Mc Laren, Francesco Ellero d’Artegna, Alain Vernhes, et le chef de valeur Jacques Lacombe sera placé au pupitre.

Attention à ne pas oublier les concerts symphoniques au cours de la saison, en particulier le récital de Juan Diego Florez (31 janvier) et Ein deutsches Requiem de Brahms (le 29 avril), avec Nathalie Manfrino et Marc Barrard en soliste, sous la baguette de Luciano Acocella.

François Jestin

Voir en ligne : Opéra de Marseille