Cabinet d’arts graphiques, Genève
Genève : Apprivoiser la lumière

Claude Lorrain et la perception du paysage

Article mis en ligne le 30 avril 2019
dernière modification le 17 juin 2019

Grâce à l’acquisition, en 2011, d’un ensemble important de feuilles du Lorrain avec l’aide de la SAMAH et de plusieurs mécènes genevois, le Cabinet d’arts graphiques du Musée d’art et d’histoire propose une exposition originale qui lève le voile sur les recherches techniques et l’influence que cet artiste unique a eu sur ses pairs.

Artiste majeur du Grand siècle français qui fit carrière à Rome, Claude Gellée, dit le Lorrain, est entré dans l’histoire grâce à ses paysages arcadiens qui ont fait son succès. Il a en effet bouleversé la tradition en traitant la nature et sa description exacte avec la même exigence qu’un épisode historique ou un sujet biblique. Il a joué un rôle fondamental dans le développement de la peinture de paysage. Il était très apprécié par ses contemporains pour son traitement subtil de la couleur, mais aussi pour sa manière de dessiner et de décliner ses sujets de prédilection comme les phénomènes atmosphériques ou les paysages au crépuscule.

Un grand nombre de ses dessins et estampes ont inspiré les artistes jusqu’au XIXe siècle. Claude Lorrain a forgé un regard particulier sur le paysage, innovant dans la manière de traiter la nature, mais aussi dans la pratique artistique : lors de ses promenades dans la campagne romaine, il note ses observations, ses études de la nature et ses impressions de l’architecture antique.

Jusqu’au 16 juin 2019