Sommets musicaux de Gstaad
Gstaad : Sommets musicaux

Les Sommets musicaux de Gstaad 2009 se dérouleront du 30 janvier au 7 février.

Article mis en ligne le février 2009
dernière modification le 20 mars 2009

par Bernard HALTER

Les désormais traditionnels Sommets musicaux de Gstaad se dérouleront du 30 janvier au 7 février au cœur et dans les environs de la station bernoise.
Le trio avec piano sera le thème de l’édition 2009.

Comme à l’accoutumée, c’est la très belle église de Saanen qui accueillera le corpus principal des concerts, lesquels convoquent aussi bien la musique de chambre que la musique orchestrale en petite formation. Si la durée des concerts du festival est calibrée sur une petite heure et le répertoire plutôt convenu, maints artistes de grand renom et de jeunes talents partagent l’affiche. A l’enseigne de la découverte des espoirs de demain, le trio avec piano constitue "l’instrument" mis en exergue cette année par le festival.
À cet égard, huit jeunes formations se succéderont à la Chapelle de Gstaad pour les concerts qui y sont donnés quotidiennement à 16h00. L’un d’entre eux se verra décerner le Prix Marguerite Dütschler. Le principe de ce prix est assez simple : la série de concerts donnés par les huit trios sert aussi à la mise sur pied d’un mini-concours qui débouche sur l’opportunité, pour la meilleure des formations, d’enregistrer un disque avec orchestre produit sous le label suisse Claves Records.

Fumiko Shiraga

Moments forts
En ouverture du festival, le 30 janvier, le public pourra retrouver Teo Gheorghiu, qui a joué aux côtés de Bruno Ganz dans le film Vitus. Le jeune prodige interprétera le Concerto pour piano de Schumann entouré de l’Orchestre de Chambre de Genève sous la direction de Patrick Lange. Le lendemain, le violoniste Erich Höbarth, Konzertmeister chez Nikolaus Harnoncourt et premier violon du Quatuor Mosaïques, emmènera la Camerata Bern dans des pages italiennes de Vivaldi et Corelli avant le Concerto de Aranjuez de Rodrigo que servira le guitariste Liat Cohen. Boris Berezovsky jouera Mendelssohn en trio le 5. Le lendemain, récital de piano avec Marc-André Hamelin.
À ne pas manquer le 7, en clôture de l’édition 2009, le jeune et prodigieux soliste Yossif Ivanov, qui donnera le Concerto pour violon de Mendelssohn avec le Sinfonia Varsovia. Ce violoniste belge a fait ses débuts avec l’Orchestre philharmonique de Flandre à 6 ans. En 2005, il obtient le deuxième prix ainsi que le prix du public au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles. La phalange polonaise interprétera en outre la Symphonie italienne et l’Ouverture « Les Hébrides » du même compositeur sous la direction de Jacek Kaspszyk.
Quatre rendez-vous pianistiques à l’église clunisienne de Rougemont étayent l’offre du festival en terres vaudoises du 1 au 4 février. On pourra y entendre Fumiko Shiraga le 1er février dans Mozart, Mendelssohn et Chopin, Elisabeth Leonskaja le 2 dans des pages des deux derniers compositeurs cités et de Beethoven, ainsi que la violoncelliste Natalia Gutman en trio, le 4, dans Beethoven et Brahms.

Bernard Halter

Sommets musicaux de Gstaad. Du 30 janvier au 7 février 2009.
Loc. : 033 748 81 82, http://www.sommets-musicaux.com