Centre Paul Klee, Berne
Berne : Paul Klee & Franz Marc

Dialogue en images entre deux artistes et amis.

Article mis en ligne le mars 2011
dernière modification le 19 mai 2011

par Sophie EIGENMANN

Jusqu’au 1er mai, le centre Paul Klee de Berne propose « Paul Klee - Franz Marc. Dialogue en images », une histoire d’amitié entre deux peintres liés malgré leur perception différente de la religion et de la guerre.

Tempéraments
Franz Marc et Paul Klee ont eu une forte relation d’amitié de 1912 à 1916, année de la mort tragique de Franz Marc à Verdun. Liés par une volonté commune de tourner le dos aux conventions artistiques pour défricher leur propre voie, les deux artistes se sont beaucoup accompagnés et encouragés.

« Quand je raconte qui est Franz Marc, je dois aussi révéler qui je suis. Beaucoup de choses auxquelles je participe lui appartiennent également. Il est plus humain, il aime plus chaleureusement » écrit Paul Klee dans son journal en 1916.

Exposition
Structurée de manière thématique, « Paul Klee - Franz Marc. Dialogue en images » débute avec les cartes illustrées que les deux artistes se sont envoyés. On y découvre leur quotidien ainsi que la relation très forte qui liait leurs épouses Lily Klee et Maria Frank. Sur ces petits formats, Franz Marc réalisait véritablement des chefs d’œuvre alors que Paul Klee était plus expérimental et ironique dans ses dessins.

En collaboration avec Kandinsky, Alfred Kubin, Erich Heckel et Oskar Kokoschka, Paul Klee et Franz Marc travaillent sur une version illustrée de la Bible. On découvre que Marc s’est naturellement passionné pour la naissance des animaux dans la Genèse pendant que Klee s’est intéressé aux Psaumes.

Influencés par une visite de l’atelier de Robert Delaunay en 1912, Klee et Marc font un pas vers l’abstraction et vers la couleur. Point phare de l’exposition « Dialogue en images », les tableaux d’animaux de Franz Marc bouleversent. Son style particulier réussit à donner une âme aux chevaux, chevreuils ou renards représentés.
Concernant le travail de Paul Klee, cette exposition est l’occasion de découvrir ses illustrations de « Candide » qu’il considéra comme son guide philosophique.

Échange
Ensemble, Paul Klee et Franz Marc se sont questionnés sur la couleur. Ils sont passés par le cubisme pour se diriger vers l’abstraction. Marc était fasciné par les illustrations de « Candide » de Klee et s’était engagé pour leur publication qui fut effective en 1920, quatre ans après sa mort. De son côté, Klee restaura « Les destins de la bête », une des œuvres majeures de Marc après que celle-ci ait été endommagée par un incendie. Un « Dialogue en images » qui représente aussi une belle rencontre artistique et humaine.

Sophie Eigenmann