Théâtre de l’Odéon
Paris : [Koniec] de Warlikowski

La nouvelle création de Warlikowski sera jouée à Paris en février.

Article mis en ligne le 28 janvier 2011

Un an après « Un Tramway », qui s’est joué huit semaines à guichets fermés, l’Odéon-Théâtre de l’Europe a le privilège d’accueillir la nouvelle création de Warlikowski, où l’on retrouve sa façon si particulière d’interroger l’époque à partir de plusieurs textes qu’il télescope en scène pour composer à partir de leurs éclats un état des lieux de notre modernité. Cette création a fait l’ouverture du Festival Boskia Komedia, en décembre à Cracovie.

« [Koniec] » de Krzysztof Warlikowski.
Photo Magda Hueckel

Cette fois-ci, l’amorce du spectacle est une tresse théâtrale à trois brins – du moins pour commencer, et sans préjuger des inflexions que le processus de répétitions pourra entraîner : « Le Procès », de Kafka, à travers l’adaptation de Welles ; « Nickel Stuff », de Bernard-Marie Koltès ; et « Elizabeth Costello », un roman de J. M. Coetzee, prix Nobel de littérature 2003. Soit un grand texte fondateur du XXe siècle, mais approché par le biais du film ; un scénario de cinéma, mais qui n’existe que sous forme de livre ; et enfin un pur roman, dont l’héroïne, à la fois écrivain (comme Coetzee) et personnage (comme K.), se heurte toujours plus douloureusement aux limites du monde.

Ces trois textes, dans la lecture qu’en propose Warlikowski, renvoient à un même point focal. Leurs protagonistes approchent un seuil qu’ils ne parviennent pas à traverser : celui « de la loi, de la vie, de la mort ».

Du 4 au 13 février 2011
Location 01.44.85.40.40