Opéra-Théâtre d’Avignon
Avignon : “La Légende de Sainte-Elisabeth“

Splendide découverte pour le public !

Article mis en ligne le mars 2011
dernière modification le 28 août 2011

par François JESTIN

Avec cette unique représentation de l’oratorio de Franz Liszt, l’Opéra-Théâtre d’Avignon apporte une contribution majeure aux commémorations du bicentenaire de la naissance du compositeur.

Donné en version de concert – Liszt était farouchement opposé à une représentation scénique – la très rare Légende de Sainte-Elisabeth est une splendide découverte pour le public, qui est venu en nombre ce soir. L’œuvre, tout à la gloire de la patronne de la nation hongroise, et dédiée à Louis II de Bavière, est composée de 2 parties de 3 scènes chacune.

Intervenant en première partie, le baryton Marc Barrard habite avec autorité le personnage du landgrave Ludwig, époux d’Elisabeth, même s’il faut quelques phrases pour s’habituer à son allemand (on a même un petit doute sur une éventuelle version hongroise…). Pas de problème de diction en revanche pour la belle Christina Dietsch dans le rôle-titre, soprano au physique de mannequin, très investie dans son interprétation d’Elisabeth qui consacre la fin de sa vie aux pauvres, à la manière de Saint-François d’Assise. La deuxième partie est plus dense en tension dramatique, surtout dès l’entrée en scène de Nora Gubisch distribuée dans le rôle de la « méchante » Comtesse Sophie ; la projection vocale est impressionnante et la haine de sa belle-fille Elisabeth palpable.

Alain Altinoglu

Les rôles plus secondaires sont bien tenus vocalement, même si l’allemand reste perfectible : Olivier Heyte (Le Sénéchal), Jean-Marie Delpas (Frédéric II), Chul-Jun Kim (Hermann). Mais le grand triomphateur de la soirée est le chef d’orchestre Alain Altinoglu, dont le niveau d’exigence relève la qualité musicale délivrée par l’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence. Les chœurs ont également été fort bien préparés et sont d’excellente tenue. La masse choriste est très importante pour cette œuvre : les habituels Chœur et Maîtrise de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse sont épaulés par le Chœur Régional Provence Alpes Côte d’Azur, ainsi que les jeunes Pages du Centre de Musique Baroque de Versailles.

François Jestin

Liszt : LA LEGENDE DE SAINTE-ELISABETH le 15 janvier 2011 à l’Opéra-Théâtre d’Avignon