Musée Cantini, Marseille
Marseille : Matta

Matta pour la réouverture du musée Cantini

Article mis en ligne le 3 février 2013
dernière modification le 25 mai 2013

Matta est l’un des très grands artistes du XXe siècle, qui a pris une place majeure au sein du surréalisme, mouvement étroitement lié à l’histoire de Marseille et de ses collections. Il sera à l’honneur au Musée Cantini dès le 15 février, avec une exposition intitulée « Matta, du surréalisme à l’histoire », la première grande exposition consacrée en France à cet artiste majeur, depuis 1985.

Matta a développé une œuvre exceptionnelle, prolifique jusqu’à la démesure, à l’iconographie particulièrement abondante et dont le format des tableaux est souvent monumental. Il est représenté au musée Cantini par un tableau appelé « Contra vosotros asesinos de palomas », datant de 1950.

Peintre à la personnalité insaisissable et singulière, qui tient autant à son caractère qu’aux événements personnels et historiques auxquels il a été mêlé - son engagement politique prend une place de plus en plus importante dans son œuvre à la fin des années 40 -, il se veut totalement ouvert au monde et place d’emblée son œuvre comme témoignage du réel, de la vie et de l’histoire.

Lors de son séjour à New York, à partir de 1940, et expose à la galerie Julien Levy des œuvres dans lesquelles il réinterprète les fondements du surréalisme, son vocabulaire, ses thèmes, et ses mythes, dans un espace creusé, virtuellement sans limites et en apparente rupture d’équilibre.

La violence qui apparaît dans certaines œuvres s’exprime de manière symbolique par le seul mouvement convulsif de volumes tranchants qui se heurtent dans un espace tourbillonnant, chaotique et explosif.

L’exposition « Matta, du Surréalisme à l’histoire », propose d’étudier le fil conducteur qui a conduit Matta des voies de l’automatisme surréaliste à une interprétation métaphorique de l’Histoire, de la représentation des affrontements de l’inconscient à celle des conflits qui ont traversé l’histoire de la deuxième moitié du XXème siècle. Elle présentera une cinquantaine de tableaux et une quarantaine d’œuvres graphiques, issus d’institutions françaises et internationales et de collections privées, qui révèlent le parcours remarquable de Matta, de l’héritage surréaliste à la peinture d’histoire.

Signalons que Matta a fait l’objet d’une exposition à Genève, à la Galerie Interart, du 8 novembre 2012 au 25 janvier 2013 (Matta : les débuts - œuvres sur papier), et qu’il est toujours exposé à Baden-Baden, au musée Frieder Burda, jusqu’au 2 juin 2013 (Matta / Fictions).

Du 15 février au 19 mai 2013