Musée suisse de l’Appareil photographique
Vevey : « Impressions »

Focus sur les photographies de Dominique Derisbourg

Article mis en ligne le 14 mai 2013
dernière modification le 19 septembre 2013

Le photographe Dominique Derisbourg, originaire du nord de la France, a découvert la photographie très jeune. Il a fréquenté durant quatre ans à l’Ecole de photographie de Vevey.

Il a débuté tout d’abord en se passionnant pour la photographie de mode, qu’il a expérimentée en collaborant avec le magazine Femina. Son originalité est d’avoir très vite opté pour la diversification, en travaillant avec des appareils aussi éloignés dans leur conception que les Polaroids, les appareils jetables ou les boîtiers sous-marins, cela à côté d’outils plus traditionnels ; il expérimente également la photographie numérique dès ses balbutiements…

« Impressions », le titre de l’exposition qu’à choisi Dominique Derisbourg, symbolise parfaitement sa démarche : impression de la lumière, impressions ressenties par le photographe qu’il livre à son public par le biais d’impressions subtilement imprimées…

Dominique Derisbourg éprouve rapidement le besoin d’une expression plus personnelle. Très attiré également par la peinture, il s’oriente vers des rendus véritablement picturaux de ses sujets qui se diversifient de plus en plus. Les techniques d’impression qu’il pratique aujourd’hui s’approchent de celles de l’estampe et le tirage numérique est pour lui un magnifique moyen d’expression qui lui permet de jouer à l’infini de ses textures de papiers et couleurs.

L’exposition évoque l’ambiance de l’atelier du photographe, faite d’images juste affichées, imprimées sur des supports très divers, que le visiteur est invité à regarder, toucher, sentir… Un accrochage en perpétuelle évolution que le photographe viendra compléter au fur et à mesure de ses nouvelles impressions.

Jusqu’au 16 septembre 2013

Un très beau livre imprimé sur un papier couleur naturelle sort de presse à l’occasion de l’exposition, mis en page par le photographe. Préface de Michel Bras, Cuisinier, et introduction de Marie-Pierre Dupont