Cabinet d’arts graphiques, Genève
Genève : « Satires »

Caricatures genevoises et anglaises du XVIIIe siècle

Article mis en ligne le 16 mai 2014
dernière modification le 12 septembre 2014

Le Cabinet d’arts graphiques du Musée d’art et d’histoire se propose de donner un aperçu de la richesse des caricatures genevoises et anglaises du XVIIIe siècle grâce à des feuilles quasi inédites, majoritairement issues de ses collections.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, des artistes genevois - tels Jean Huber, dit « Huber Voltaire » et Wolfgang-Adam Töpffer, père de Rodolphe - développent un véritable talent satirique.

D’autre part, alors que la France constitue l’idéal de l’art « sérieux » en Europe, les Anglais inventent une tradition caricaturale singulière à partir des modèles existants (Vinci, Callot, les Hollandais du Siècle d’or...). Leurs œuvres, souvent férocement critiques, attaquant tant les mœurs que la politique ou la religion, et sont largement diffusées par la gravure.

Située en marge des conflits opposant les deux nations, Genève connaît et apprécie William Hogarth, Thomas Rowlandson ou encore James Gillray. Si les historiens de l’art attestent l’influence de la culture britannique sur les contemporains genevois, aucune exposition ne l’avait montrée jusqu’à ce jour.

Ce sera chose faite avec l’exposition à venir.

A voir du 16 mai au 31 août 2014