Romandie & France voisine : Spectacles de mai 2014

A choix : danse, théâtre, cirque...

Article mis en ligne le 1er mai 2014

par Viviane Vuilleumier

Avant d’aborder les divertissements de la Suisse romande, faisons un petit détour par la France voisine, car les scènes d’Annecy, d’Annemasse ou de Ferney offrent également quelques spectacles intéressants.

Ainsi à Annecy, Bonlieu propose, les 15 et 16 mai, des représentations des Revenants d’Ibsen selon Thomas Ostermeier puis, les 23 et 24 mai Comment faire du théâtre avec succès, dans une mise en scène d’Yves Fravega (rens./rés. 04.50.33.44.11 / billetterie@bonlieu-annecy.com). A Annemasse, le Relais Château-Rouge accueille, le 14 mai, une représentation de M¡longa, dans la chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui, et le même jour, à l’Auditorium, le Namascae Lemanic Modern Ensemble dirigé par William Blank pour un programme Kikoutchi, Holliger et Schumann. Enfin, le 16 mai, aura lieu le récital de Louis Chedid, conplété par une prestation du duo Vis à Vies, formé de Myriam Daups et Gérard Dahan.
(loc. +33/450.43.24.24). Quant à Ferney, Le Châtelard y propose du 16 au 18 mai des Vertiges servis par la Compagnie FOR, ainsi qu’un spectacle intitulé Pendant la guerre, la musique continue, ceci du 24 au 25 mai (rés. +33 (0) 450.28.26.40). Toujours à Ferney, La Comédie affiche, du 20 au 24 mai, Le NON d’Anna, d’après “Femme non-rééducable“ par Stefano Massini, dans la mise en scène de Marie-Laure Berchtold (04.50.40.45.21).

« M¡longa », chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui

Du côté de Thonon-Évian, la Maison des Arts propose un programme assez varié. Tout d’abord, le 10 mai à la Grange au Lac d’Évian, récital de Natalie Dessay, accompagnée au piano par Philippe Cassard, pour des œuvres de Schumann, Brahms, Pfitzner, R. Strauss. Du 15 au 17 mai, au théâtre du Casino d’Évian, est joué Andromaque 10/-43 de Racine, dans la mise en scène de Kristian Frédric. Dans ce même lieu, le 20 mai, récital de Yom à la clarinette klezmer, avec Wang Li, guimbrades et flûte à calebasse. Ensuite un peu de cirque au Port de Rives, du 20 au 27 mai, avec Bêtes de foire de et avec Laurent Cabrol et Elsa DeWitte. Retour à la Grange au Lac le 24 mai, pour la prestation de l’Orchestre des Pays de Savoie, dirigé par Nicolas Chalvin ; en solistes, le pianiste Cédric Tiberghien et la soprano Sophie Karthäuser, pour un programme Mozart (infos.+33 (0)4.79.33.42.71). Pour terminer, au théâtre du Casino, le 27 mai, Variations sur le modèle de Kraepelin de Davide Carnevali.
(loc. 04.50.71.39.47 ou en ligne : billetterie.mal-thonon.org)

Natalie Dessay et Philippe Cassard
© Marc Ribes / Virgin Classics

En Suisse romande, l’actualité offre également de beaux moments, et nous en soulignons ci-après les points forts.

A Fribourg, le Théâtre Équilibre accueille entre autres plusieurs spectacles de danse liés au Festival Steps. Le 4 mai, ce sera au tour de Yo Gee Ti présenté par le CCN de Créteil et du Val de Marne et la Cie Käfig d’occuper la scène. De la danse toujours le 17 mai avec une escale de M¡longa, la chorégraphie Sidi Larbi Cherkaoui.
Équilibre offre également une affiche théâtre, avec tout d’abord Les Revenants selon
Thomas Ostermeier les 10 et 11 mai, mais surtout de la musique avec, le 20 mai, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, placé sous la direction de Christian Arming, avec en soliste le pianiste Dezsö Ránki ; au programme : Ysaÿe, Bartók, Franck. Les 24 et 27 mai, place à L’Amour masqué, une comédie musicale d’André Messager mise en scène par Benjamin Knobil et servie par l’Orchestre de Chambre Fribourgeois dirigé parJérôme Kuhn. A la fin du mois, le 31, Laurent Gendre dirige l’Orchestre de Chambre Fribourgeois dans Bizet, Arriaga, Piazzola avec Michael Zisman au bandonéon.
Toujours à Fribourg, mais au Centre Le Phénix, le 15 mai, le Quatuor Dohnanyi se produira dans Purcell, Britten et Beethoven.
(billetterie : Fribourg Tourisme 026/350.11.00 / spectacles@fribourgtourisme.ch)

« Yo Gee Ti »
© Michel Cavalca

A La Chaux-de-Fonds, Arc en Scènes programme, du 8 au 11 mai au TPR, un texte de Jon Fosse, Le Manuscrit des Chiens III Quelle misère ! de Jon Fosse, dans la mise en scène de Guillaume Béguin. Le 9 mai, accueil du Geneva Camerata, dirigé par David Greilsammer, et de la soprano Simone Kermes. Au menu : Rameau, Vivaldi, Porpora, Jaggi et Mozart. Retour au théâtre, le 15 mai, avec En attendant Godot de Beckett, mis en scène par le trio J. Lambert-Wild, M. Bozonnet et L. Malaguerra. Le 17 mai à la salle Faller, le Quatuor Arman et l’Ensemble Vocal Gallicantus interprètent Brahms (rés. 032/889.69.12). A la fin du mois, les 23, 24 et 25 mai, les chœur et orchestre de L’avant-scène opéra proposent La Flûte enchantée de Mozart.
(loc. 032/967.60.50 ou www.arcenscenes.ch/)

Simone Kermes
© Moritz Schell

Le Théâtre du Jorat à Mézières mise sur la diversité en affichant des spectacles très différents. Tout d’abord, escale du Festival Steps avec, le 3 mai, le Ballett Zürich dans Notations. Ensuite, les 8 et 9 mai, ce sera Andromaque 10-43 d’après Jean Racine et Kristian Frédric ; puis, les 15, 16 et 18 mai, Des souris et des hommes de John Steinbeck, mis en scène par Philippe Ivancic et Jean-Philippe Evariste. Finalement, Le Cirque invisible de V. Chaplin et J.-B. Thiérrée fera étape les 22, 23, 24, 25 maiv(rés. : www.theatredujorat.ch/).

« Des souris et des hommes » avec Philippe Invacic et Jean-Philippe Evariste
© P. Invacic

A Monthey, au Théâtre du Crochetan, on peut voir le 3 mai La Puce à l’oreille de Feydeau selon Julien Georges puis, en création le 9 mai, C’est une affaire entre le ciel et moi d’après Molière et Christian Geffroy Schlittler. Le 15 mai, place à la musique, celle de Kurt Weill, avec L’Orchestre d’Hommes-Orchestres. Retour au théâtre le 22 mai avec Beckett et En attendant Godot selon J. Lambert-Wild, M. Bozonnet, L. Malaguerra (loc. 024/471.62.67).

« La Puce à l’oreille »
© Emmanuelle Bayart

Le Théâtre de Beausobre à Morges accueille une chorégraphie de Bruce Ykanji, Koukansuru, le 3 mai. Le 7 mai, du théâtre avec Tim et les Zinvisibles de Sandra Korol, avant le tour de chant de Nolwenn Leroy le 14 mai (loc. 024/471.62.67).

« Tim et les Zinvisibles »
photo Pénélope Henriod

Spectacles très diversifiés à Neuchâtel avec, au Temple du Bas le 14 mai, concert de L’OCL, avec le chef Hannu Lintu et le pianiste Roger Muraro, dans un programme Stravinsky et Prokofiev) (rés. 032/717.79.08)
L’avare d’après Molière, avec Isabelle Bonillo en solo, s’arrête les 3, 4, 7, 9, 13, 15, 16, 21 et 22 mai au Théâtre du Passage ; dans ce même lieu, prestation du Ballet Zürich, le 10 mai, dans Notations, puis de Yo Gee Ti, le 16 mai, dirigé et chorégraphié par Mourad Merzouki (loc. 032/717.79.07).
Au Théâtre du Pommier, place le 2 mai à Barafolly un spectacle de musique et danse de Bobo-Dioulasso (Burkina-Fasso). Le lendemain, 3 mai, de la danse Kathak de Bénarès (Inde) avec Varanasi Ras. Les 7 et 8 mai, B. Rosset et C. Scheidt jouent La Locandiera, enfin presque, dans la mise en scène de Georges Guerreiro. Les 9 et 10 mai, la scène du Pommier sera occupée par des conteurs et des conteuses de Suisse romande (tél. 032/725.05.05).

Le groupe Barafolly

L’Octogone de Pully reçoit, le 2 mai Yo gee ti, chorégraphié par Mourad Merzouki, Compagnie Käfig, puis les 27 et 28 mai, Manteau long… de et par N. Fuchs et M. Delgado (loc. 021/721.36.20).

A Sion, le Théâtre de Valère accueille la Compagnie L’Ascenseur à Poisson, le 2 mai, avec Yvonne, Princesse de Bourgogne selon Geneviève Guhl. Suit, le 5 mai, Colorature de Stephen Temperley, mis en scène par Agnès Boury et, finalement, la Compagnie Les arTpenteurs, les 14 et 15 mai, avec leur version du Revizor de Nicolas Gogol (loc. 027/323.45.61).
La Ferme-Asile accueille, le 3 mai, le Stefan Aeby Trio (rés. 027/203.21.11)

« Le Revizor »

Le Théâtre de Vevey offre également une affiche diversifiée avec, le 4 mai, Swan Lake selon Dada Mailo, Le 8 mai, La Puce à l’oreille de Georges Feydeau, dans la mise en scène de Julien George, avant Lola Folding de Marc Jeanneret par Brico Jardin le 11 mai. Les 15 et 16 mai, place à Babel after the war de Xavier Dayer, Victoria Harmandjieva et Alberto Manguel, dès 14 ans. Ensuite ce sera au tour de L’Enlèvement au Sérail de Mozart, le 18 mai, sous la direction de Benjamin Pionnier, et dans le mise en scène de George Rootering. Enfin, le 23 mai, Les Blérots de R.a.v.e.l. et Vilcanota présentent L’Homme d’habitude mis en scène par Bruno Pradet. (rés. 021/925.94.94 ou L@billetterie)

« L’Enlèvement au Sérail »

Le programme de l’Espace Nuithonie de Villars-sur-Glâne inclut deux représentations de Misterioso 119 de Koffi Kwahulé, les 2 et 3 mai, et de la La Puce à l’oreille de Feydeau selon Julien George, les 5 et 6 mai. Du 7 au 18 mai, le Kunos Circus Theater présente sous chapiteau son spectacle Œufs ! . Place au théâtre, les 13 et 14 mai, avec la version de Robert Bouvier de Doute de John Patrick Shanley. Suit de la chanson, le 17 mai, avec Lola Folding de Marc Jeanneret, avec Brico Jardin. De la danse, du 22 au 24 mai, avec un spectacle novateur, Tarantula Nebula par et chor. Massimo Bertinelli, Andreas Burri, Irene Moffa. Le 25 mai, la Compagnie les ombres portées présente Pekee-Nuee-Nuee (loc.  Fribourg Tourisme 026/350.11.00 spectacles@fribourgtourisme.ch, ou Nuithonie : 026 407 51 51)

« Œufs ! »
© D.Uhl

A Yverdon, le Théâtre Benno Besson accueille Goldfish par Inbal Pinto et Avshalom Pollak Dance Company, le 2 mai, puis la Compagnie Les arTpenteurs avec Le Revizor d’après Nicolas Gogol, du 7 au 10 mai. Le 16 mai, place à La Maison d’antan d’après Stevenson et Oscar Gómez Mata. En fin de mois, le 27 mai, escale de L’avant-scène opéra avec sa production de La Flûte enchantée de Mozart (loc. 024/423.65.84).

« Goldfish »
© Eyal Landesmann