Centre Pompidou, Paris
Paris : « Magiciens de la terre »

Retour sur une exposition légendaire

Article mis en ligne le 7 août 2014
dernière modification le 16 septembre 2014

« Magiciens de la terre », manifestation présentée conjointement au Centre Pompidou
et à la Grande Halle de la Villette en 1989, figure parmi les expositions qui ont révolutionné la scène artistique internationale au XXème siècle. Pour marquer les 25 ans de cet événement pionnier, le Centre Pompidou présente depuis début juillet une exposition documentaire.

Aux prémisses d’une mondialisation qui ne disait pas encore son nom, à travers l’invitation inédite lancée à des artistes contemporains de tous les continents, parfois issus de « cultures invisibles » - Afrique, Asie et Océanie, l’exposition « Magiciens de la terre » de 1989, conçue par Jean-Hubert Martin, apparait aujourd’hui comme un des moments fondateurs du processus de globalisation de l’art contemporain.

Parallèlement à la célébration de cette exposition pionnière, l’accrochage des collections contemporaines du Centre Pompidou, « Une histoire. Art, architecture et design, de 1980 à aujourd’hui », relève le défi de la mondialisation de la scène artistique, tandis que « Modernités Plurielles 1905 – 1970 », le nouvel accrochage des collections historiques, offre depuis l’automne 2013, une relecture de l’histoire de l’art moderne mondiale, à travers les œuvres de plus de 400 artistes représentant 47 pays dans tous les champs de la création.

L’exposition présente les archives de Magiciens de la terre 1989, un ensemble important de documents photographiques, carnets de voyage, dessins, catalogues, films... à travers une scénographie originale conçue par l’artiste Sarkis.

Jusqu’au 15 septembre 2014.