Grand Théâtre de Genève
Genève : « I Capuleti e i Montecchi »

Version de concert

Article mis en ligne le 5 octobre 2014

Soirée événement au Grand Théâtre à fin novembre, avec l’interprétation de l’opéra de Vincenzo Bellini en version et, surtout, avec la présence de la mezzo-soprano lettone Elina Garanča.

Elīna Garanča

Entourée de grands interprètes du répertoire belcantiste de la trempe de Aleksandra Kurzak, Elīna Garanča fait son retour sur la scène de Neuve. La mezzo-soprano lettone revient cette fois-ci sous les traits de l’une des figures phares de l’opéra romantique italien, le jeune Roméo Montaigu. Un rôle travesti dans lequel Vincenzo Bellini a d’ailleurs insufflé le meilleur de son art. Appelé à composer sa propre version du mythe des Capulets et des Montaigus, l’auteur d’I Puritani a enserré cette célébrissime histoire d’amour dans le plus bel écrin musical qui soit. Cette version concertante d’I Capuleti e i Montecchi, œuvre trop rarement donnée, s’annonce d’ores et déjà comme l’un des moments forts de la saison à venir.

A cette occasion, le Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken-Kaiserslauten sera placé sous la direction Karel Mark Chichon, avec un Chœur du Grand Théâtre de Genève dont le chef est Alan Woodbridge.

En plus d’Elina Garanča dans le rôle de Roméo, on pourra entendre la Giuletta d’Aleksandra Kurzak, le Capellio de Mathias Hausmann, le Tebaldo de Yosep Kang et le Lorenzo de Nahuel Di Pierro. Ajoutons que le concert est donné en coproduction avec le Festspielhaus de Baden-Baden.

Le 30 novembre 2014 au Grand Théâtre à 19h30

billetterie en ligne sur le site du Grand Théâtre