Musée d’ethnographie de Genève
Genève : Les rois mochica

Divinité et pouvoir dans le Pérou ancien

Article mis en ligne le 10 novembre 2014
dernière modification le 3 mai 2015

Pour sa réouverture, le MEG présente en première mondiale l’extraordinaire trésor d’une tombe royale de culture mochica ou moché, mise au jour en 2008 sur le site archéologique de Huaca El Pueblo, sur la côte nord du Pérou.

Grâce à un prêt exceptionnel du Ministère de la Culture du Pérou, l’exposition « Les rois mochica. Divinité et pouvoir dans le Pérou ancien » nous invite au cœur de l’une des plus importantes civilisations précolombiennes, dont l’essor s’est déployé du 1er au 8e siècle de notre ère.

Articulée autour du tombeau royal du Seigneur d’Ucupe et de ses trésors présentés pour la première fois au public, cette exposition nous permet de mieux comprendre comment les élites s’appropriaient les forces de la nature pour légitimer leur pouvoir et les inégalités sociales.

Cette trouvaille exceptionnelle, restaurée sur place avec le concours de l’Office fédéral de la Culture, est complétée par des prêts majeurs provenant des musées ethnologiques de Berlin et de Stuttgart. Cette exposition est l’occasion de s’intéresser à cette civilisation au pouvoir étatique singulier qui légitimait l’autorité de ses dirigeants par des moyens redoutablement efficaces : l’usage d’une iconographie hautement symbolique, l’interprétation quasi-divinatoire de phénomènes climatiques ou encore... le sacrifice humain !

Entre écologie, pouvoir et religion, le MEG vous emmène à la découverte de la naissance et de la consolidation d’un des premiers états andins précolombiens.

Du 1er novembre 2014 au 3 mai 2015