Musée Jenisch, Vevey
Vevey : Alberto Moravia / Lélo Fiaux

Publication

Article mis en ligne le 7 décembre 2014
dernière modification le 31 mars 2015

Le Musée Jenisch Vevey et les éditions Zoé publient les lettres d’amour inédites de l’écrivain Alberto Moravia (1907-1990) à l’artiste suisse Lélo Fiaux, née à Lausanne en 1909 et décédée à Vevey en 1964.

Alberto Moravia rencontre Lélo Fiaux par hasard dans une rue de Rome en 1933, et vit avec elle une relation brève et passionnée : six mois seulement de liaison amoureuse, suivie d’un intense échange épistolaire, dont témoignent les trente lettres de Moravia.

En écho à cette publication, le Musée Jenisch Vevey consacre deux salles à « La rencontre d’Alberto Moravia et de Lélo Fiaux » et présente les lettres autographes de Moravia, ainsi que les photographies et les œuvres que Lélo Fiaux a réalisées au contact de l’écrivain.

La publication
Les archives de l’artiste Lélo Fiaux (1909-1964) conservent 30 lettres inédites écrites en français d’Alberto Moravia, témoignant de leur relation amoureuse. Les lettres font suite à cette relation passionnelle et relatent comment l’écrivain tente de reconquérir Lélo Fiaux. Alors qu’il souhaite s’engager dans une relation durable, il reproche à celle qu’il aime sa manière libre de vivre ses relations.

Opposant le sérieux de sa vision du couple à la frivolité des liaisons de Lélo, Moravia compare son rôle d’écrivain engagé en pleine Italie fasciste à celui de l’artiste suisse, peu préoccupée par les troubles que traverse l’Europe. Le sentiment accru de responsabi­lité citoyenne dont Moravia se sent doté s’oppose alors dans le discours de l’écrivain à l’insouciance de Lélo Fiaux qui s’exile en 1934 à Tahiti, sur les traces de Paul Gauguin. Trompé et déçu de ne pas avoir su retenir l’artiste par son amour, Moravia accuse ainsi Lélo de fuir la réalité du monde et de céder au plaisir, tandis que l’Europe se prépare à la guerre. A celle, imminente, que l’Italie s’apprête à conduire en Éthiopie correspond ainsi la guerre d’un couple séparé par leur vision de l’amour et de l’art.

Le livre croise les lettres d’Alberto Moravia et les oeuvres réalisées par Lélo Fiaux à l’époque de leur rencontre, et révèle le regard de l’artiste suisse sur la Rome des années trente à travers ses photos, peintures et esquisses.

Exposition « La rencontre d’Alberto Moravia et de Lélo Fiaux »
Du 4 décembre 2014 au 29 mars 2015

En marge de l’exposition

A l’occasion de la remise du prix de la Fondation Lélo Fiaux décerné cette année à l’artiste suisse Silvia Buonvicini (née en 1966), le Musée Jenisch Vevey fête la parution, aux éditions Zoé, des lettres d’amour d’Alberto Moravia à Lélo Fiaux.

- Jeudi 4 décembre 2014 - 18h30 : Remise du Prix de la Fondation Lélo Fiaux 2014
Allocutions : André Corbaz, président de la Fondation Lélo Fiaux & Julie Enckell Julliard, directrice du Musée Jenisch Vevey

19h00 : Lecture publique des lettres d’Alberto Moravia par Cédric Leproust