Sous chapiteau
Berne : « Kooza »

Nouveauté !

Article mis en ligne le 3 décembre 2014

Première à Berne, avec l’arrivée en février du chapiteau bleu et jaune de « Kooza », nouveau spectacle du Cirque du Soleil qui explore le thème de la peur, de l’identité, de la reconnaissance et du pouvoir.

« Kooza » relate l’histoire de l’Innocent, un solitaire mélancolique qui cherche sa place dans le monde.

L’Innocent de « Kooza »
L’Innocent est un solitaire, naïf et mélancolique, emporté dans le monde du Trickster. Son regard pur et candide dévoile une apparente fragilité d’enfant. Il est avide de connaître ce nouveau monde qui vient à lui, mais dès qu’ il use du pouvoir du Trickster, il découvre un univers imprévu et déroutant, reflet de son âme.

Véritable retour aux sources pour le Cirque du Soleil, le spectacle révèle la performance humaine dans toute son ampleur et dans toute sa fragilité, mêlée à un humour décapant, ancré dans la tradition des premiers films comiques. « Kooza » ravive les émotions et les sensations de la piste en réunissant deux traditions circassiennes – la performance acrobatique et les arts clownesques.

Le Trickster de « Kooza »
Charmeur et sophistiqué, le Trickster est un être sublime, rapide et agile, un génie qui sait tout du monde de « Kooza », car il en est l’auteur. Il apparaît et disparaît à sa guise, et chaque fois qu’il entre en scène, il y a de l’électricité dans l’air. Il a créé ce monde pour l’Innocent, sur qui il garde un œil bienveillant. Il le taquine, joue de son pouvoir sur lui, mais c’est le subconscient de l’Innocent qui mène la danse…

L’Innocent est entouré d’une bande de personnages drôles et cocasses, comme le Roi, le Trickster, le Touriste tonitruant et son chien maboul.

Entre rire et sourire, force et fragilité, tumulte et harmonie, « Kooza » présente un univers visuel empreint d’exotisme où se mêlent surprise et frisson, dépassement et audace, étonnement et complicité.

A découvrir sous chapiteau du 1er au 15 mars 2015

Billetterie : sur le site du Cirque du Soleil