Théâtre La Bruyère
Paris : « Les Cavaliers »

Epopée

Article mis en ligne le 21 mars 2016
dernière modification le 18 mars 2016

Eric Bouvron adapte et met en scène Les Cavaliers de Joseph Kessel, ce roman d’aventures consacré à l’Afghanistan et au jeu du bouzkachi, une activité équestre collective qui est le sport national en Afghanistan.

Les Cavaliers impose une galerie de personnages forts, dans un contexte qui tient de l’épopée, à travers une folle traversée de l’Afghanistan. On retient également la place particulière accordée aux chevaux.

« Les Cavaliers »
Photo Lot

Le jeune et orgueilleux Ouroz, fils de Toursène, l’ancien champion, participe au tournoi le plus important d’Afghanistan, le Bouzkachi du Roi, une course de cavaliers qui est en fait un jeu violent, sans arbitre. Il y va pour le jeune homme de l’honneur de sa famille. Mais Ouroz échoue, tombe de son cheval, et se brise la jambe. Il doit à présent retourner dans sa province lointaine pour faire face à son père, le grand Toursène. Ainsi commence pour Ouroz un long et périlleux voyage initiatique. Il est accompagné de son fidèle serviteur Mokkhi et de Jehol, son magnifique cheval fou.

« Les Cavaliers »
Photo Lot

Faire de cet œuvre de Joseph Kessel un objet théâtral tenait du véritable défi. Comment en effet transmettre sur scène ces passions humaines, cette folle épopée, et donner à voir ces espaces infinis ? Et bien, Eric Bouvron, assisté d’Anne Bourgeois, a réussi son pari. Se limitant aux épisodes majeurs de cette saga, et ne convoquant que quatre comédiens pour incarner les héros de cette épopée, il réussit à restituer le bruit et la fureur, et créer l’illusion du nombre et du mouvement à l’aide de simples artifices ou de stratagèmes scéniques (c.f. Philippe Tesson dans Le Figaro Magazine).

Jusqu’au 30 avril 2016

Réservations : 01.48.74.76.99